30 billets dans la catégorie "Prix de l’essence"

Au-delà des taxes : les facteurs qui contribuent à la fluctuation du prix de l'essence

Dernièrement, j'ai eu une discussion avec ma promeneuse de chiens Karly alors qu'elle raccompagnait mon Shar-Pei très chouchouté, Effie Trinket. Après m'avoir raconté les derniers rebondissements de la querelle continue qu'Effie entretient avec un Goldendoodle au parc à chiens, Karly a mentionné qu'elle augmenterait peut-être ses tarifs de manière temporaire durant l'été parce que le prix de l'essence a récemment connu une hausse importante à Vancouver. On pourrait croire qu'une promeneuse de chiens n'utilise pas beaucoup d'essence, mais Karly va chercher plusieurs chiens partout dans la ville chaque jour pour les conduire au parc à chiens.

mignon sharpei

Les résidents de Vancouver sont désormais habitués aux prix assez élevés dus à toutes les taxes ajoutées au prix de l'essence. Toutefois, si on tient compte du fait que ces taxes sont plutôt constantes, on peut en déduire que les fluctuations sont probablement causées par d'autres facteurs.

faire le plein d'essence chez Petro-Canada

Par un pur hasard (ou Facebook réussit vraiment à lire dans mes pensées), un article très instructif qui énumère tous les facteurs ayant une incidence sur le prix de l'essence est apparu dans mon fil d'actualité (anglais seulement). Dans cet article, Jesse Johnston présente la façon dont des facteurs tels que la capacité de raffinage, les normes provinciales relatives aux émissions et la valeur du dollar canadien contribuent au changement du prix de l'essence. Il vaut vraiment la peine d'être lu!

- Rose R.


Le prix de l'essence durant les Fêtes

Santa-at-gas-pumpMaintenant que j'ai acheté tous mes cadeaux de Noël, je peux vraiment me concentrer sur ce que j'aime faire pendant la période des Fêtes : passer du temps avec ma famille et mes amis, et manger des biscuits et du gâteau aux fruits (oui, je fais partie de ceux qui AIMENT le gâteau aux fruits).

Pour certains, dont je suis, le temps des Fêtes comporte plus de temps au volant. Je me rends sur l'île de Vancouver pour voir ma famille pendant quelques jours, ce qui veut dire que je dois faire le plein une ou deux fois de plus. Ce qui s'ajoute à ma carte de crédit déjà pas mal pleine. J'ai commencé par m'énerver un peu en me demandant pourquoi le prix de l'essence grimpe toujours durant les Fêtes, mais je me suis demandé si c'était vraiment le cas. Je me suis donc dit qu'il était temps d'analyser des données. Attention : tableaux plus loin!

Le Kent Group est un organisme indépendant qui recueille et partage des données, notamment sur le prix du pétrole. Il publie un rapport trimestriel sur les prix du brut et les prix de gros et de détail au Canada (notez que le site Web est en anglais, mais que les bulletins sont en français et en anglais). J'ai examiné son rapport du quatrième trimestre de 2017. Selon son étude, le prix moyen de l'essence à la pompe au Canada était plus bas en décembre qu'en novembre.

KentGroup-GasolinePrices-Q42017 FR

Bien, donc dans l'ensemble, le prix moyen d'un litre d'essence au pays n'a pas augmenté l'année dernière durant la période des Fêtes. Mais qu'en est-il des années antérieures? Et que dire de la situation dans la région? Nous savons que le prix de l'essence varie d'une région à l'autre, largement en raison des taxes; les prix durant les Fêtes dans ma région sont-ils cohérents avec ceux du pays?

Le Kent Group consigne le prix quotidien à la pompe dans plus de 70 villes au Canada (en anglais seulement) et publie des données sur son site Web. Il fournit aussi des outils pour décortiquer les données. À l'aide de son outil d’affichage des données par période donnée, j'ai choisi des prix à la pompe des trois dernières années (1er novembre 2015 au 12 décembre 2018) à Vancouver et Victoria (note : j'ai ajouté les points rouges pour indiquer le temps des Fêtes).

Gas Prices in YVR and YYJ

Il semble qu'il y a des creux durant les Fêtes (les deux dernières semaines de décembre en ce qui nous concerne ici). Le rapport du Kent Group du quatrième trimestre de 2017 mentionne qu'historiquement, la demande d'essence baisse durant cette période de l'année, ce qui entraîne souvent une baisse des prix. Mais je voulais approfondir la chose. Que se passe-t-il au cours du mois précédent et du mois suivant les Fêtes? Vous pouvez aussi facilement télécharger les données brutes de n'importe quel graphique que vous créez. C'est ce que j'ai fait et j'ai choisi les données du 1er novembre au 31 janvier de chaque année entre 2015 et 2018.

2015-data
2015 - Victoria : stable durant les Fêtes; Vancouver : légère augmentation avant le Nouvel An et au début de l'année.
2016-data
2016 - Victoria : stable durant la première partie de la période des Fêtes, puis augmentation au Nouvel An; une année difficile pour Vancouver, augmentation des prix depuis la mi-novembre, pas nécessairement liée aux Fêtes.
2017-data
2017 - Victoria : toute petite baisse (environ 2 cents le litre) durant les Fêtes et au début de l'année; Vancouver : stable durant les Fêtes, puis augmentation au début de l'année.
2018-data
2018 - Victoria et Vancouver : tendance à la baisse durant la rédaction de cet article (12 décembre 2018). Espérons qu'elle va se poursuivre, mais ce sera intéressant de suivre la situation.

Quelles conclusions pouvons-nous tirer? Le prix de l'essence peut baisser dans l'ensemble durant la période des Fêtes selon le rapport Kent, mais pas toujours de manière uniforme dans tous les marchés (Vancouver semble refuser régulièrement de suivre la tendance nationale. Oh, Vancouver). C'est important de connaître les prix dans VOTRE marché. Vous pouvez télécharger les données du Kent Group pour votre secteur et observer les tendances.

Je vous rappelle aussi en passant les quatre éléments qui influencent le prix de l'essence.

  1. Le prix du pétrole brut, y compris les facteurs pouvant l'influencer, notamment les conditions météorologiques défavorables, l'offre et la demande, le niveau des stocks, le coût de la production et les crises mondiales.
  2. Le prix de l'essence en gros, qui est influencé par des facteurs comme l'offre et la demande, la maintenance des raffineries et les conditions météorologiques.
  3. Les coûts de raffinage et de commercialisation, y compris les coûts du raffinage du pétrole brut en essence et les frais de transport et de distribution de l'essence dans les établissements locaux.
  4. Les taxes applicables au carburant, propres à chaque province. Vous pouvez vérifier les différentes taxes à Ressources naturelles Canada.

Deux de ces facteurs (le pétrole brut et l'essence en gros) sont des marchandises, et la valeur que les négociateurs attribuent à ces marchandises varie en fonction des conditions du marché. Bien qu'il soit logique de penser que les prix du pétrole brut et de l'essence en gros évoluent en parallèle, ils sont souvent bien différents. Par exemple, même si l'offre mondiale de pétrole brut a été relativement élevée (causant une baisse du prix du pétrole brut), la demande d'essence à l'échelle locale a aussi été élevée, ce qui a entraîné une augmentation des prix de l'essence en gros. C'est pourquoi le prix de l'essence à la pompe peut demeurer élevé, alors que le prix du pétrole brut diminue.

De plus, puisque le pétrole brut et l'essence en gros sont négociés en dollars américains, la faible valeur du dollar canadien a aussi un rôle à jouer dans le prix élevé à la pompe.

Si vous me suivez encore (voilà beaucoup d'information à propos du prix de l'essence!), merci. Nous savons que c'est un sujet courant à table durant les Fêtes, alors nous avons pensé vous donner des renseignements dont vous pouvez vous servir. Oh, et vous souvenez-vous de ma carte de crédit pas mal pleine? Si c'est aussi votre cas, je vous rappelle que lorsque vous reliez votre carte Petro-Points à n'importe quelle carte RBC, vous pouvez économiser trois cents le litre à Petro-Canada. Ça, ça fait chaud au cœur!

- Rose R.

DIVULGATION : On retient parfois les services du Kent Group, au nom de l'Association canadienne des carburants, pour mener des études de tiers indépendantes. Suncor est membre de l'Association canadienne des carburants.


Récapitulation sur les prix de l’essence et les prix lors des longues fins de semaine

Récapitulation sur les prix de l’essence et les prix lors des longues fins de semaine

On nous a posé beaucoup de questions cet été sur les fluctuations des prix de l’essence – et comme avant chaque longue fin de semaine, on nous pose également l’habituelle question « Pourquoi le prix de l’essence semble-t-il augmenter avant une longue fin de semaine? ». Nous avons donc pensé que nous pourrions profiter de l’occasion pour aborder ces deux sujets dans un seul article!

Tout d’abord, la croyance selon laquelle le prix de l’essence est gonflé artificiellement avant une longue fin de semaine afin de tirer profit de la hausse des déplacements pendant un congé est un mythe.

La hausse et la baisse des prix de l’essence sont toujours poussées par les facteurs ci-dessous (lien vers Ressources naturelles Canada) :

  • Les variations dans les prix mondiaux du pétrole brut
  • L’approvisionnement disponible pour répondre à la demande
  • La concurrence locale entre les détaillants
  • La demande saisonnière, p. ex. la crête de la demande d'essence durant la saison de conduite d'été
  • Les niveaux des stocks

Alors, quels sont les principaux facteurs affectant les prix de l’essence cet été? Nous avons reçu une mise à jour de notre équipe d’établissement des prix qui nous donne un aperçu de l’état actuel des prix de l’essence.

1. Le dollar canadien. Les prix mondiaux du pétrole brut étaient bas récemment et on nous demande pourquoi on ne paie pas l’essence moins chère à la pompe. Cette situation découle en grande partie de la perte de valeur du dollar canadien. Le prix mondial du pétrole brut a également chuté, mais il est établi en dollars américains; comme le dollar canadien a chuté de plusieurs cents au cours des dernières semaines, nous payons le pétrole brut plus cher et nous ne profitons presque pas de la baisse des prix mondiaux.

2. Le prix des marchandises. L’essence, comme le sucre et les oranges, est une marchandise – cela signifie que c’est le marché des marchandises qui détermine le prix de gros, et non le propriétaire de votre station-service locale. Les prix des produits de base de l’essence aux États-Unis sont restés relativement élevés au cours des dernières semaines en raison de la demande croissante au cours l’été (les miles parcourus sont en forte hausse aux États-Unis) et des problèmes qu’ont connu les raffineries cet été et qui ont entraîné un resserrement de l’offre. La forte demande et l’offre faible aux États-Unis influent sur les prix au Canada.

3. Les hausses de taxes. Les taxes sur l’essence ont augmenté de façon significative dans certaines régions cette année, par exemple en Alberta. Le nouveau système de plafonnement et d’échange mis en place au Québec a également une incidence sur les prix.

4. Les différentes façons d’établir les prix dans les régions. Évidemment, les prix varient d’une région à l’autre en fonction de l’offre et de la demande, des taxes locales et de la concurrence entre les stations-service locales. À Vancouver, par exemple, l’essence coûte habituellement au moins 15 cents de plus le litre qu’à Edmonton, car les taxes provinciales sur le carburant sont plus élevées et la municipalité impose une taxe de transit importante sur l’essence. Pour en savoir plus sur la façon dont les taxes locales influent sur les prix de l’essence dans votre province, consultez la page de Petro-Canada traitant des taxes sur l’essence au Canada.

5. La perception. Il est choquant de voir les prix de l’essence fluctuer fréquemment, mais cela ne s’inscrit pas dans une tendance de hausse des prix constante. Selon l’analyse de l’évolution des prix de l’essence effectuée par Kent Marketing il y a quelques semaines, le prix moyen de l’essence au Canada demeure plus faible cette année que celui de l’année dernière (voir le tableau ci-dessous).

Gas prices year over year

Pour en savoir plus sur la façon dont on établit les prix de l’essence, lisez nos articles sur Pleins Gaz  ou notre FAQ sur les prix de l’essence. Et pour savoir comment économiser sur l’essence et accroître votre propre efficacité en matière de consommation d’essence, consultez le tableau sur les façons d'économiser sur l’essence.

- Rose R.


Parlons du prix du diesel

Diesel

Récemment, une question revient souvent et régulièrement : les prix de l’essence sont en baisse, mais qu’en est-il du diesel?

Pour répondre à cette question, il faut comprendre comment on établit les prix pour l’essence et le diesel. Bien que ces deux carburants proviennent du pétrole brut, ce sont des marchandises distinctes et leur prix est établi de façon indépendante sur les marchés nord-américains. Chaque carburant a son propre système d’approvisionnement ainsi que ses propres facteurs fondamentaux d’approvisionnement et de demande; ces derniers prennent souvent des directions opposées.

L’essence est avant tout un produit de vente au détail et ses prix ont tendance à monter en été, car il y a plus de véhicules sur les routes en cette saison et nous sommes plus nombreux à faire de longs trajets en voiture.

En Amérique du Nord, le diesel est davantage un produit commercial. Il sert au transport routier, à l’industrie, à l’agriculture et à chauffer nos maisons. Les prix du diesel ont tendance à monter en hiver lorsque la demande est forte; c’est le cas en effet au Canada, où il faut se chauffer et où l’on transporte les marchandises sur de plus grandes distances.

Après avoir abordé le volet de la demande, passons maintenant à l’approvisionnement. Comment cela influe-t-il sur les prix du diesel? Compte tenu que le marché de consommation en Amérique du Nord est dominé par l’essence, les raffineries sont optimisées pour la production de ce produit. Ainsi, un baril de pétrole brut produit entre 18 et 21 gallons d’essence contre seulement 10 ou 12 gallons de diesel; il y a donc moins de diesel sur un marché qui en demande plus.

Le prix de détail du diesel a effectivement diminué ces derniers mois alors que le prix du brut a chuté; les réductions de prix sont moindres pour le diesel surtout en raison de la hausse saisonnière de la demande pour ce produit et de sa production qui demeure constante.

Nous avons écrit deux autres billets Pleins Gaz sur le prix du diesel : Demande mondiale et prix du carburant diesel  et Prix du diesel. De plus, cet article du Vancouver Sun (en anglais seulement) contient un supplément d’information sur la chute du prix du diesel comparativement à celui de l’essence.

Nous espérons avoir répondu à certaines de vos questions sur le prix du diesel. Conduisez-vous un véhicule diesel?

- Rose R.

 


Retour des véhicules diesel

Diesel
Photo: iStockphoto

En faisant des recherches pour le billet de la semaine dernière sur les transmissions manuelles et les économies de carburant, je suis tombée sur plusieurs articles traitant d’économies d’essence et de moteurs diesel. Autrefois critiqué, le moteur diesel effectue un retour en force en Amérique du Nord et il a de nombreux avantages.

Qu’est-ce que le carburant diesel a de si extraordinaire? Comme on le mentionnait en 2011 dans le billet intitulé Diesel – ce n’est plus ce que c’était, le diesel :

«…nécessite moins de raffinage pour le produire (par rapport à l’essence), et il produit moins de gaz à effet de serre avec les récents changements vers le carburant diesel à faible teneur en soufre ultra (ce que nous offrons à Petro-Canada). Des améliorations ont été apportées aux moteurs des véhicules pour les rendre moins énergivores, ce qui fait que ces moteurs sont plus efficaces et moins polluants qu’avant.

Le carburant diesel a toujours été une source d’énergie importante pour les camions, les bateaux, l’équipement de ferme, et plus encore, mais les avantages du diesel peuvent maintenant être appréciés par les consommateurs comme vous et moi, surtout que les fabricants de voitures augmentent leurs options quant à cette forme de carburant. »

Lire la suite "Retour des véhicules diesel" »