24 heures dans la vie d'un proche aidant – Fondation proches aimants Petro-Canada

Pour de nombreux proches aidants canadiens, le souci de l’autre n’est pas qu’un simple geste de gentillesse : c’est un engagement quotidien. Huit millions de Canadiens, une personne sur quatre, apportent un soutien régulier physique, émotionnel, social et financier à leurs proches qui sont malades, blessés, handicapés et âgés, même s'ils ne s'identifient pas comme proches aidants.

Pour aider tous les Canadiens à comprendre les défis auxquels les proches aidants font face chaque jour, nous avons créé une campagne nationale immersive appelée 24 heures de soins. Grâce à différents placements médiatiques ainsi qu'un site Web interactif, les Canadiens peuvent explorer une journée dans la vie de 10 proches aidants canadiens.

24 Heures de Soins

Le site Web héberge un film documentaire de 24 heures qui suit les 10 proches aidants et leurs proches tout au long de leur journée. Vous pouvez facilement visionner le film à votre propre rythme et obtenir un aperçu sans filtre de la vie d'un proche aidant à toute heure du jour. Sélectionnez 1 h et vous pourriez voir une mère réveillée qui surveille les battements cardiaques de son enfant. Passez à 15 h 30 et vous verrez un homme aidant son père âgé.

« Même si la prestation de soins touche des millions de personnes à l'échelle du pays, de nombreux Canadiens ne reconnaissent pas qu'il s'agit d'un enjeu qui nécessite du soutien, indique Leila Fenc, directrice, Fondation proches aimants Petro-Canada. Les soins ont souvent lieu en privé où ils ne sont pas vus. Nous sommes reconnaissants envers les proches aidants qui nous ont ouvert leurs maisons et leurs quotidiens pour nous aider à sensibiliser les gens aux défis auxquels ils font face chaque jour. »

Visitez 24HeuresDeSoins.ca pour en savoir plus sur les proches aidants au Canada et la vie moment par moment de 10 proches aidants. Renseignez-vous également davantage sur la Fondation et la façon dont vous pouvez soutenir les proches aidants à prochesaimants.ca.

 

Lancée en 2020, la Fondation proches aimants Petro-Canada facilite et élargit le travail des organismes de bienfaisance à l'échelle du Canada qui soutiennent les proches aidants et inspirent tous les Canadiens à faire de même. Jusqu'à maintenant, la Fondation proches aimants a remis des subventions totalisant environ 4 millions $.


L’expérience Mégamousse : du bonbon pour votre voiture à l'Halloween

Depuis leur apparition, les lave-autos ont toujours été une source de fascination chez les enfants. Vous vous souvenez sans doute de cette impression – vous devez accompagner vos parents ou un membre de votre famille pour faire les courses et soudain, la voiture emprunte l'allée du lave-auto et… l'aventure commence.

Je garde de bons souvenirs de ces moments où ma sœur adolescente m'amenait au centre commercial dans notre voiture familiale. Sur le chemin du retour, nous arrêtions faire le plein et faisions du même coup un petit tour dans le lave-auto. Nous engloutissions croustilles et bonbons en gelée entourés d'eau savonneuse et de brosses, en écoutant Cyndi Lauper à la radio AM. Pour l'enfant que j'étais, cette expérience valait bien un tour de manège.

Enfants en costumes sur le siège arrière d'une voiture

Les lave-autos ont bien changé depuis le début des années 1980. Avec l'option Mégamousse offerte pour tous leurs meilleurs lavages, les lave-autos Petro-Canada ont évolué et proposent maintenant une expérience sensorielle complète des plus amusantes. Offerte dans la plupart de nos établissements avec lave-auto SuperDoux et GlideWash, notre option Mégamousse recouvre votre voiture d'une épaisse couche de mousse et les lumières LED créent un effet visuel agréable et une douce odeur de gomme à bulles se propage dans les conduits d'aération de votre voiture. En plus de tout cela, votre voiture ressort avec un fini lustré incroyable. Écoutez vos chansons préférées tout au long de votre lavage et revivez vos plus beaux jours.

Mieux encore, à cette époque de l'année, faites jouer « Monster Mash » et amenez les enfants pour un petit tour de lave-auto. Vous pourrez vous émerveiller devant ce qu'on pourrait prendre pour de la lave ET leur offrir une surprise (sans danger pour leur santé buccale!) tout en profitant d'une voiture qui sera belle et propre pour l'apocalypse de petits zombies qui prendront les rues d'assaut.

En savoir plus sur les options de nos lave-autos et trouver un lave-auto près de chez vous.

Joyeuse Halloween!


Honorer les histoires de réconciliation grâce à l'art autochtone

La réconciliation peut revêtir maintes formes différentes. À Petro-Canada, nous avons une occasion d'offrir un espace aux Autochtones pour qu'ils partagent leurs expériences et leur histoire, et se réapproprient leur identité, leurs langues, leur culture et leur nation par l'entremise de notre réseau d'établissements. En septembre 2021, pour souligner la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation officielle, nous avons demandé à des artistes autochtones de partout au pays de créer des murales à six de nos établissements Petro-Canada : à Toronto, Ottawa, Montréal, Winnipeg, Calgary et Kamloops. Ces six murales sont maintenant terminées, et nous sommes honorés de partager le travail extraordinaire et les histoires de réconciliation de ces artistes.

Pour en savoir plus sur les artistes présentés dans la vidéo et la vision derrière leur murale, cliquez https://www.petro-canada.ca/fr/a-propos-petro-canada/autochtone/toutes-les-peintures-murales


Célébrons l'industrie du camionnage au Canada : Semaine nationale du camionnage 2022

Faites de la place pour les gros camions-remorques! Le 4 septembre marque le début de la Semaine nationale du camionnage (anglais seulement) : une occasion de célébrer plus de 400 000 travailleurs de l'industrie, et leur travail essentiel afin de transporter les marchandises de notre pays.

Semaine nationale du camionnage 2022

On estime que plus de 90 % des aliments et produits de consommation sont expédiés entièrement ou en partie par camion. Qu'il s'agisse de produits d'épicerie, de fournitures médicales ou de la nouvelle table de nuit que vous avez commandée, nos chaînes d'approvisionnement et notre économie dépendent des camions et de leurs chauffeurs. (Un élément dont vous devez vous souvenir la prochaine fois que vous êtes « pris » derrière un de ceux-ci sur l'autoroute!) Tous les chauffeurs de camion canadiens méritent un grand « merci » pour avoir poursuivi leurs longs itinéraires, et avoir fait en sorte que les gens à l'échelle du pays continuent à obtenir les choses dont ils ont besoin dans leur quotidien.

L'industrie du camionnage au Canada est remplie de personnes généreuses et travaillantes – nos associés Petro-Canada interagissent avec eux chaque jour auprès de 290 établissements Petro-Pass et 50 distributeurs-grossistes -- mais certains font un effort supplémentaire pour leurs entreprises et collectivités. Jean-François Breton (QC), Jalil Khan (BC), Debbie Sipley (MB) et Curtis Booth (AB) sont les gagnants du concours Moteurs de changement Petro-Pass de cette année, qui reconnaît quatre chauffeurs à l'échelle du pays pour leur engagement envers la sécurité, l'expérience client et l'engagement communautaire. Célébrez la semaine du camionnage en prenant le temps de lire sur ces personnes exceptionnelles, et n'oubliez pas de faire preuve d'une grande gentillesse et considération pour les transporteurs longue distance que vous rencontrez sur la route!

Nous saluons également nos voisins du sud qui célébreront la semaine nationale du camionnage des États-Unis (anglais seulement) après la nôtre, du 11 au 17 septembre! Soyez prudents et merci pour tout ce que vous faites.

~  Paul D.


Découvrez les artistes derrière notre logo perlé – Partie 1

Personne n’aime faire l’objet d’un stéréotype. Historiquement, les Autochtones du Canada ont dû supporter des images racistes qui ne représentent pas l’entièreté de leur spectre culturel en tant que nations uniques et variées.  

Il y a plusieurs années, en prévision du Mois de l’histoire autochtone, nous avons consulté nos associés autochtones et les membres des communautés autochtones à propos du matériel visuel que nous avions l’intention d’utiliser pour l’occasion. Les images choisies, quoique respectueuses, étaient plutôt traditionnelles, montrant notamment des danseurs de pow-wow.

Un aîné et membre du conseil d’administration de l’une des nations autochtones a déclaré : « Nous sommes plus que des plumes et des peaux. Ce n’est pas tout ce qui nous représente en tant que nation. »

Nous avons pris ce commentaire à cœur et avons cherché à écouter, à apprendre et à comprendre comment mieux représenter la culture autochtone et notre respect pour nos relations avec les Autochtones. Nous avons ainsi découvert que l’art du perlage est un aspect important et magnifique de la culture autochtone. Les différentes nations et tribus utilisent des couleurs et des motifs uniques dans leur pratique du perlage, mais elles ont toutes en commun cet artisanat traditionnel.

Découvrez les artistes derrière notre logo perlé

Sachant cela, nous avons contacté nos partenaires autochtones et obtenu des recommandations d’artistes du perlage autochtones de la part d’associés, de chefs et de membres du conseil d’administration de nations autochtones. Nous avons demandé à des artistes de plusieurs Premières Nations du Canada de réaliser leur propre version perlée du logo de Petro-Canada. Notre intention était d’en choisir un, de le numériser et de le partager afin de reconnaître l’histoire et les expériences des Autochtones et de célébrer nos relations.

Mais après avoir vu les diverses créations, nous avons voulu toutes les partager – ainsi que l’histoire de chaque artiste – avec les Canadiens. Nous vous présentons ici quatre des artistes, ainsi que leur logo perlé.

 

Didi Grandjambe

Didi Grandjambe, artiste crie du perlage et résidente de la Première Nation de Fort McKay

Lorsque Didi a créé sa version du logo de Petro-Canada, ça lui a pris deux essais, mais elle savait ce qu’elle voulait faire. « Quand j’ai imaginé le résultat, je l’ai vu tout de suite. Je voulais faire un contour différent à la feuille d’érable. J’ai dû m’y reprendre à deux fois. J’ai défait le premier, mais j’ai obtenu ce que je voulais en réessayant. Il m’a fallu environ trois semaines de travail pour le terminer. »

Didi est heureuse de participer à l’initiative du logo perlé de Petro-Canada et espère que d’autres entreprises suivront l’exemple avec des projets qui amorcent un processus de sensibilisation. « Solliciter les gens de la région qui font de l’artisanat traditionnel, c’est une bonne façon de s’ouvrir à notre culture. Les gens commencent alors à poser des questions et à vouloir en apprendre davantage. »

En savoir plus sur Didi, son expérience du perlage et le rôle que des compagnies comme Petro-Canada, une entreprise de Suncor, peuvent jouer dans le processus de vérité et de réconciliation. 

 

Rosita Hirtle

Rosita Hirtle, artiste dénée du perlage de la Première Nation de Fort McKay

Les créations de Rosita s’inspirent à la fois de sa culture traditionnelle et de la culture populaire. « Le perlage déné est une source d’inspiration. Nos différentes approches pour réaliser les fleurs. Nos différentes couleurs. » Rosita ajoute en riant : « Mais j’ai aussi fait une poignée de téléphone représentant Yoda. J’aime l’artisanat. Je perds la notion du temps. Si je suis préoccupée ou stressée, je m’assois et je crée avec mes perles. Un espace de ma table de cuisine est réservé au perlage. Personne ne prend la chaise de maman! »

Rosita considère le perlage, et les autres arts visuels, comme un moyen de contribuer à la guérison et à la réconciliation. « L’art attire l’attention, donne de la reconnaissance à une cause. L’art permet d’amorcer la conversation. C’est quelque chose de concret qui nous fait dire : “Vous avez vu ça?” L’art aide à mettre des choses en lumière. Nous devons parler de certains sujets (comme les FFADA ou Chaque enfant compte) pour qu’ils ne tombent pas dans l’oubli. La guérison commence par la conversation. »

En savoir plus sur Rosita, ses 40 ans d’expérience du perlage et l’importance de l’apprentissage dans sa spiritualité.  

 

Janice Johnstone

Janice Johnstone, artiste du perlage et membre de la Nation crie de Muskeg Lake

Bien que Janice pratique le perlage depuis plus de vingt ans, elle n’avait jamais réalisé un capteur de rêves comme celui-ci. « J’en fais des petits pour la voiture ornés de plumes. Et j’en ai déjà fait un grand décoré de franges. Mais jamais un aussi grand avec une pièce centrale. J’ai utilisé le plus grand cerceau que j’ai pu trouver. La toile y occupe la moitié de l’espace, et la pièce centrale, l’autre moitié. Mais les franges ont été la partie la plus difficile. »

Pour Janice, des initiatives comme le projet de logo perlé de Petro-Canada contribuent de façon importante au processus de vérité et de réconciliation. « Demander à des artistes autochtones de participer et partager les cultures autochtones, ça aide. Afficher un logo comme celui-ci, autant à des établissements à travers le Canada qu’en ligne, ça aide. C’est une forme de reconnaissance de ce que les Autochtones ont vécu. C’est une idée géniale et je suis honorée qu’on m’ait demandé de participer. »

En savoir plus sur Janice, ses autres projets de perlage et son lien avec les pensionnats.  

 

Shantel Nawash

Shantel Nawash, artiste du perlage d’origine anichinabée (ojibwée) et traditionnelle pied-noir (nation Siksika), membre de la Première nation Saugeen

Lorsqu’on a demandé à Shantel de réaliser un logo pour Petro-Canada, elle savait qu’elle voulait qu’il soit fonctionnel. Elle ne voulait pas que ce soit simplement accroché dans le hall d’entrée, elle voulait qu’on puisse le porter lors d’événements, qu’on puisse le voir. Elle a donc choisi de réaliser un médaillon. « Le perlage est complexe et prend beaucoup de temps. Quand on crée avec ses mains, il y a une notion d’authenticité. Il y a quelque chose de très sacré. C’est une partie de soi. »

En plus de perler, Shantel est employée à temps plein de Suncor depuis 11 ans. Elle occupe actuellement le poste d’administratrice-analyste, GCA. Elle est également responsable du cercle de la sensibilisation culturelle pour Horizons, le groupe d’inclusion des employés autochtones de Suncor. Lorsque Shantel a commencé à collaborer avec Suncor en vue de soutenir la culture autochtone, elle a été surprise de constater à quel point cette dernière était peu connue, de la simple bannique aux questions plus complexes comme l’histoire des pensionnats au Canada. « Ce n’est pas que ça n’intéresse pas les gens. C’est qu’ils ne savent pas. Et comment peut-on s’intéresser à quelque chose que l’on ne connaît pas? C’est pour cette raison que la visibilité est vraiment importante. Tout au long du mois (national de l’histoire autochtone), je porterai ma jupe à rubans et mon foulard de Kokum. Plus on a de visibilité, mieux c’est! »

En savoir plus sur Shantel, sa pratique du perlage et son point de vue sur les traumatismes intergénérationnels.  

 

Un grand merci à ces artistes d’avoir participé à ce projet et raconté leur histoire! Nous sommes heureux de les partager avec vous. Nous vous présenterons la prochaine série d’artistes plus tard cet été.