23 billets dans la catégorie "Nouvelles de l’industrie"

Convertir des déchets commerciaux et industriels en biocarburants

Vous souvenez-vous de la scène à la fin du film Retour vers le futur où le docteur Brown enfonce des déchets dans le « réacteur à fusion nucléaire Mr. Fusion » fixé à la DeLorean, sa machine à voyager dans le temps? Ce film est sorti quelques années avant que j'obtienne mon permis de conduire, et je me souviens d'avoir pensé que ce serait génial de jeter quelques pelures de bananes dans le réservoir de la voiture au lieu de se rendre à une station-service (clip vidéo en anglais seulement).

À mon grand désarroi, la vision de Retour vers le futur n'est toujours que de la science-fiction et nous n'avons toujours pas de réacteurs à fusion nucléaire Mr. Fusion. Toutefois (lueur d'espoir!), nous faisons des progrès dans le processus de conversion des déchets en énergie.

Suncor, fière propriétaire de Petro-Canada, donne une deuxième vie aux déchets commerciaux et industriels (mais pas aux pelures de bananes) dans le cadre de son partenariat pour la construction d'une usine de biocarburants au Québec. Le 8 décembre, Enerkem, un leader mondial de la conversion de déchets en biocarburants et produits chimiques, ainsi que Suncor, Shell et Proman et avec le soutien des gouvernements du Québec et du Canada, ont annoncé qu’ils faisaient équipe en vue de construire une usine de biocarburants à Varennes, dans la grande région de Montréal.

Enerkem

La nouvelle installation au Québec – Recyclage Carbone Varennes (RCV) – convertira plus de 200 000 tonnes de déchets industriels et commerciaux non recyclables en une production annuelle de près de 125 millions de litres de biocarburants. Une fois construite, l'installation contribuera à une réduction des émissions de gaz à effet de serre équivalant au retrait de près de 50 000 véhicules des routes chaque année.

Suncor a déjà investi dans Enerkem et a travaillé avec l'entreprise pour élargir ses activités à son usine de biocarburants Enerkem située à Edmonton, en Alberta, en détachant des employés de Suncor possédant une expertise dans l'exploitation d'usines industrielles. L'usine de biocarburants Enerkem est la première usine à l'échelle commerciale à transformer des déchets solides municipaux mixtes non recyclables et non compostables en éthanol cellulosique, un biocarburant reconnu. La combustion de biocarburant réduit de façon importante les émissions de carbone. Par conséquent, lorsque nous mélangeons de l'éthanol à nos produits pétroliers (notre essence est actuellement composée de 10 % d'éthanol), de l’essence plus propre est utilisée sur les routes.

Dans un avenir prévisible, nous devrons continuer de jeter les pelures de bananes dans le bac à compostage plutôt que dans nos réservoirs à essence. Les investissements comme celui dans l'installation Recyclage Carbone Varennes contribuent néanmoins à notre progression vers un avenir sobre en carbone.

~Kate T.


Célébrer les moteurs de changement au Canada

Les chauffeurs de camion professionnels à l'échelle du pays vont toujours plus loin pour faire la fierté de nos familles, nos entreprises et nos collectivités. Cette année, notre dépendance à l'égard des chauffeurs de camion a été encore plus forte. Au cours des dernières années, nous avons souligné les efforts de ces travailleurs essentiels au moyen d'un concours aux établissements Petro-PassMC au printemps. Tous les chauffeurs de camion canadiens méritent notre reconnaissance, mais cette année, un prix de 2 000 $ a été octroyé à quatre chauffeurs qui se sont réellement démarqués dans leurs collectivités.

Voici les moteurs de changement au Canada

QUÉBEC
Jean-Guy Laflamme
Un héros du volant.
Lorsque la fille de Jean-Guy a soumis la candidature de son père, elle a parlé de sa passion, de son dossier sans accident depuis 30 ans et de tout ce qu'il lui a appris au sujet des camions. Mais ce qui la rend le plus fière est son engagement à faire son travail afin que les Canadiens disposent de tout ce dont ils ont besoin pour rester à la maison.

ALBERTA
Janet Brown
Elle conduit pour sauver des vies.
Janet est passionnée par la livraison de produits pharmaceutiques. Durant la pandémie, elle a risqué sa vie pour s'assurer que les Canadiens obtiennent leurs médicaments vitaux. Janet dit qu'elle est heureuse d'appuyer discrètement notre système de santé, mais nous savons qu'elle mérite de la reconnaissance pour tout ce qu'elle fait. Merci, Janet, de conduire pour un monde meilleur.

ONTARIO
Vijayan Ratnam
Ses petits gestes de bonté changent les choses.
Vijayan est le type de personne qui aide les gens à se relever, qui déplace des choses lorsque nécessaire et qui forme les nouveaux chauffeurs durant son temps libre. Vijayan a été sélectionné pour sa conduite sécuritaire et fiable, mais il a gagné en raison de sa volonté à se surpasser pour aider les autres – par de grands et petits gestes.

NOUVELLE-ÉCOSSE
Branislav Simic
Au volant dès son arrivée.
Lorsque Branislav est arrivé au Canada en 2013, il a apporté son éthique de travail avec lui. Ayant beaucoup d'expérience en mécanique et en camionnage international, il a suivi une formation sur l'industrie du transport canadien. Après avoir sillonné les routes de l'ensemble de l'Amérique du Nord, Branislav a fondé sa propre entreprise; il est ainsi devenu créateur d'emplois et s'est forgé une réputation axée sur la sécurité et la fiabilité.

Nous remercions infiniment ces quatre chauffeurs et tous les chauffeurs à l'échelle du Canada qui travaillent sans relâche pour approvisionner les Canadiens en produits et préserver la vitalité de notre économie.

~Kate T.


Célébrons la Semaine nationale du camionnage

Nous pouvons tous affirmer que cette année est sans pareil. Nous en avons appris beaucoup sur nous-mêmes, ainsi que sur l'importance de la communauté et des héros quotidiens qui vivent et travaillent parmi nous. En vue de la Semaine nationale du camionnage (du 6 au 12 septembre) (anglais seulement), je tiens à saluer particulièrement les femmes et les hommes de partout au Canada qui ont maintenu les stocks de fournitures médicales, d'aliments frais, de papier de toilette, de carburant et de produits que nous avons compulsivement achetés en ligne auprès de nos détaillants favoris durant la pandémie.

Célébration de la Semaine nationale du camionnage

La Semaine nationale du camionnage est une célébration des contributions importantes de plus de 400 000 Canadiens qui travaillent dans l'industrie et qui préservent la vitalité de notre économie. En tant que conducteurs, c'est également l'occasion de nous rappeler de partager la route de façon sécuritaire avec les camions.

Merci à ces personnes dévouées qui, confrontées à l'inconnu, ont poursuivi leurs longs itinéraires et continuent de travailler pour que les Canadiens puissent se procurer ce dont eux et leur famille ont besoin!

~Rose R.


Conformité à la Loi sur la transparence de la taxe fédérale sur le carbone de l'Ontario

Cette année, le gouvernement de l'Ontario a promulgué la Loi sur la transparence de la taxe fédérale sur le carbone dans le cadre du Projet de loi 100; cette loi stipule que chaque détaillant d'essence en Ontario est tenu d’apposer, sur chacun de ses distributeurs, un autocollant indiquant la position du gouvernement provincial par rapport à la taxe fédérale sur le carbone.

un autocollant indiquant la position du gouvernement provincial par rapport à la taxe fédérale sur le carbone

La sécurité de nos invités est notre préoccupation principale et nous pensons que les communications à nos distributeurs d'essence doivent être axées sur ce sujet et sur le service que nous offrons. Cet autocollant ne cadre pas avec cette approche. Toutefois, étant donné que cela fait partie de la loi, nous respecterons cette exigence d'apposer ces autocollants sur nos distributeurs en Ontario.

Vous trouverez davantage d'information sur la position du gouvernement de l'Ontario sur la taxe sur le carbone à www.ontario.ca/taxecarbone.


La pince de verrouillage pour pistolets à essence fait un retour

Nous sommes en 2003. C'est une journée particulièrement froide à Toronto. Mon véhicule ne fonctionne plus qu'à l'aide des vapeurs d'essence. J'ai oublié mes gants sur la table de la cuisine... et mon repas du midi aussi. Je n'ai pas le choix. Je dois aller faire le plein à ma station Petro-Canada si je veux me rendre au travail. En faisant le plein, j'essaie d'éviter les engelures en changeant de mains pour actionner le pistolet et en gardant ma main libre dans ma poche. Je m'ennuie de l'époque où les pistolets étaient munis de pince de verrouillage.

Seize ans plus tard, les pinces de verrouillage sont de retour! En 2002, les sociétés membres de l'Association canadienne des carburants ont retiré les pinces de verrouillage des pistolets de distribution de carburant pour des raisons de sécurité. Ces risques ont grandement été diminués grâce à l'entrée en vigueur du Règlement sur le débit de distribution de l'essence et de ses mélanges (établi à 38 litres par minute) ainsi qu’au système de récupération des vapeurs lors du ravitaillement installé dans les véhicules.

Par souci de commodité pour les invités (et pour leur éviter les engelures...), Petro-Canada a pris la décision de réintroduire les pinces de verrouillage partout au pays, sauf au Québec, où elles sont illégales. Stasy Presutto, directeur, ESP à Petro-Canada, coordonne la mise en place des pinces de verrouillage et elle se réjouit du retour de ces pinces :

« Les pinces de verrouillage permettent aux invités de vivre une expérience positive et réduisent grandement les risques de déversement d'essence. Quand il n'y en avait pas, on a remarqué que des invités utilisaient des objets (bouchon du réservoir, tasse de café, etc.) pour bloquer le pistolet, ce qui occasionnait des déversements. »

image from www.pleinsgaz.caToutefois, bien que les pinces soient très pratiques, on ne peut pas simplement les mettre en place et les oublier. Le personnel de l'établissement surveille toujours le ravitaillement et vous pouvez faire votre part. Lorsque vous utilisez la pince de verrouillage, demeurez dans un rayon de 7,5 m (25 pi) de votre véhicule. Cela signifie que vous pouvez laver votre pare-brise ou retourner vous réchauffer dans votre véhicule. De grâce, n'entrez pas dans le dépanneur tant que vous n'avez pas terminé de faire le plein. Si tel est le cas, le préposé arrêtera le distributeur jusqu'à votre retour pour des raisons de sécurité.

Si vous avez des questions concernant l’utilisation sécuritaire des pinces de verrouillage pour pistolets à essence ou des préoccupations en matière de sécurité, n'hésitez pas à vous adresser au préposé de l'établissement.

- Rose R.