40 billets dans la catégorie "Rendement du carburant"

Le courant passe aux bornes de recharge électriques de Petro-Canada

recharge électriques

Comme nous l'avons mentionné dans notre dernier billet, les choses ont changé depuis le début de Pleins gaz et l'une d'elles est l'arrivée d'un nombre croissant de véhicules électriques sur les routes.

Un des problèmes qu'éprouvaient les premiers acheteurs de véhicules électriques était de trouver un endroit où recharger son véhicule à mi-trajet. C'est pourquoi, pour continuer à répondre aux besoins des conducteurs canadiens pour encore bien des années et en apprendre davantage sur ce nouveau marché, Petro-Canada a installé des bornes de recharge à cinq établissements de ventes au détail exploités par Petro-Canada!

Pour les trouver et ainsi que d'autres stations-services, rendez-vous dans le localisateur d'établissements, puis cliquez sur « Recharge des véhicules électriques ».

Station locator with Electric Vehicle recharging selected

Envisageriez-vous l'achat d'un véhicule électrique? Dites-le-nous dans les commentaires!

- Rose R.


La peinture réfléchissant les rayons solaires augmente-t-elle le rendement du carburant?

Sunny day, hot car

Comme le montre notre illustration pratique sur les façons d'économiser le carburant, réduire l'utilisation du climatiseur peut permettre d'économiser beaucoup de carburant. Mais combien? Selon Ressources naturelles Canada, faire fonctionner le climatiseur de l'automobile peut augmenter la consommation de carburant jusqu'à 20 %.

Il y a d’autres façons de refroidir l'air dans l'habitacle, dont celles-ci :

  • Ouvrir les fenêtres et le toit ouvrant lorsqu'on conduit en ville;
  • Régler le climatiseur à « circulation d'air », de façon à faire circuler l'air déjà refroidi dans l'habitacle, plutôt que de laisser entrer l'air chaud de l'extérieur;
  • Utiliser la ventilation à circulation directe en ville et sur l'autoroute.

À part stationner la voiture à l'ombre, il peut être difficile de garder l’habitacle plus frais lorsque le moteur NE TOURNE PAS. Voici donc l'idée rafraîchissante de Toyota : la peinture réfléchissante les rayons solaires.

Selon cet article de Wired, Toyota a mis au point une peinture qui réfléchit les rayons solaires et permet de garder la voiture plus fraîche. Actuellement disponible au Japon uniquement – et d'une superbe couleur vert lime – cette peinture vise à réduire l'absorption de chaleur solaire, ce qui garde l'habitacle plus frais et permet de réduire l'utilisation du climatiseur.

Toyota Thermo-Tect Lime Green
Photo: Toyota

La peinture blanche ordinaire réfléchit les rayons solaires de la même façon que cette nouvelle peinture; toutefois, la plupart des autres couleurs de peinture automobile contiennent des pigments appelés « noir de carbone », qui sont très utiles pour corriger les tons de peintures, mais qui absorbent aussi beaucoup de chaleur. La peinture Thermotect vert lime de Toyota ne contient pas de noir de carbone, mais plutôt des particules d'oxyde de titane qui réfléchissent les rayons du soleil. Toyota ne dit pas combien de carburant cette peinture peut contribuer à vous faire économiser – mais tout ce qui permet de réduire l'utilisation du climatiseur mérite d'être retenu!

Conduiriez-vous une voiture vert lime si cela vous faisait économiser du carburant? Ou attendrez-vous que la peinture réfléchissant les rayons solaires soit offerte dans un plus grand choix de couleurs. Dites-le-nous dans les commentaires.

- Rose R.


Sondage mensuel – Pour ou contre les journées sans voiture?

Pour ou contre les journées sans voiture?

Ici, à Vancouver, le soleil est sorti tout comme les gens d'ailleurs! Dès que le soleil perce les nuages, nous enfilons tous nos culottes courtes. Les piétons et cyclistes étant de plus en plus nombreux, je me suis rappelé cette semaine que les journées sans voiture arriveront bientôt!

À l'origine, ces journées servaient à protester contre l'utilisation des voitures, mais, de nos jours, elles permettent la tenue de fêtes urbaines, alors que les villes bloquent de grandes artères de circulation pendant une journée et les piétons peuvent y déambuler librement, écouter de la musique et déguster de la nourriture de rue. Chaque été, nous avons plusieurs de ces journées un peu partout à Vancouver. Bon nombre de ces journées coïncident avec la journée mondiale sans voiture alors que les automobilistes du monde entier sont invités à laisser leur véhicule à la maison et à se déplacer en transports en commun, en vélo ou à pied. Cette année, la journée mondiale sans voiture est le 22 septembre... avis aux intéressés!

La première fois que j'ai vécu une journée sans voiture à Vancouver, je voulais faire une course sur une rue commerciale pour m'apercevoir qu'elle était bloquée et que des piétons s'y déplaçaient dans une ambiance festive. C'était nouveau pour moi de marcher en pleine rue sans crainte de me faire renverser et j'ai apprécié de ne plus avoir à attendre le feu vert pour circuler. De plus, le magasin où je suis allé donnait des échantillons gratuits. C'est super!

La deuxième fois, je devais me rendre d'urgence chez le vétérinaire avec mon chien. On ignorait que le secteur où se trouvait mon vétérinaire était en journée sans voiture et on a été forcé de faire un grand détour et de stationner loin de la clinique – transporter un chien malade de 45 lb n'a PAS été le meilleur souvenir de ma semaine. J'aime bien l'idée des journées sans voiture, mais cela peut causer des problèmes si vous devez absolument vous rendre quelque part en auto.

Qu'en pensez-vous? Les journées sans voiture sont une excellente idée? Ou vous rendent-elles fous? Participez à notre sondage ci-dessous!

Existe-t-il une journée sans voiture dans votre ville? Prévoyez-vous y participer... ou rester à la maison? Dites-le-nous dans les commentaires.

- Rose R.


Rappel concernant le rendement du carburant : cinq conseils d’entretien pour améliorer l’économie de carburant

Améliorer l’économie de carburant

Nous cherchons tous à économiser de l’essence et avec l’été qui s’achève, Pleins gaz donne cinq conseils d’entretien pour vous aider à améliorer le rendement du carburant et prolonger la vie de votre véhicule.

Vérifiez votre filtre à air. Plus le filtre est propre, plus il y d’air qui arrive au moteur, ce qui optimise le mélange combustible et l’économie de carburant. Vous pouvez consulter le manuel du propriétaire pour savoir à quelle fréquence vous devriez remplacer le filtre. Voici un bon truc pour savoir si le moment est venu de le remplacer : tenez-le dans la lumière et s’il ne laisse pas passer la lumière, il faut le changer. De plus, la plupart des filtres sont de couleur pâle, tout comme le filtre de votre appareil de chauffage. S’il est gris ou noir, vous l’avez deviné, il faut le remplacer.

Vérifiez la pression d’air dans vos pneus. Des pneus correctement gonflés contribuent grandement à l'économie d’essence de votre véhicule. Selon Transports Canada :

« Le sous-gonflement [des pneus] augmente la résistance au roulement, ce qui réduit la durée de la bande de roulement et augmente la consommation de carburant. De plus, le pneu risque d’éclater. En effet, quand un pneu n’est pas assez gonflé, ses flancs plient et se déforment trop. Ces mouvements créent une accumulation de chaleur qui peut causer des dommages sérieux. Un seul pneu sous-gonflé de 56 kPa (8 lb/po2) peut en réduire la durée de 15 000 km et accroître la consommation de carburant de 4 %. »

Vérifiez la pression de vos pneus une fois par mois et assurez-vous qu’ils sont gonflés à la pression optimale recommandée dans votre manuel du propriétaire.

Vérifiez l’huile et le filtre à huile. La fréquence des vidanges d’huile dépend de nombreux facteurs, notamment votre type de conduite et la sorte de véhicule que vous conduisez. Consultez votre manuel du propriétaire pour connaître la fréquence des changements d’huile et assurez-vous d’utiliser le grade d’huile moteur recommandé par le fabricant. Un mauvais grade d’huile peut endommager votre véhicule et nuire à l’économie d’essence.

Vérifiez les câbles de la batterie. S’ils sont corrodés, cela signifie que l’alternateur du véhicule doit fonctionner davantage, ce qui augmente la consommation d’essence. Assurez-vous que les câbles de la batterie sont propres (remplacez-les au besoin) dans le cadre de votre entretien régulier.

Vérifiez le bouchon du réservoir d’essence. Non seulement ce bouchon empêche-t-il la saleté et les débris d’entrer dans le réservoir, mais il empêche également l’essence de s’évaporer dans l’air. S’il est brisé ou que le joint d’étanchéité est endommagé, vous pourriez perdre jusqu’à 3,5 litres toutes les deux semaines. Cela vaut la peine d’investir dans un nouveau bouchon de réservoir.

Purgez les injecteurs de carburant. Les injecteurs de carburant servent à injecter de l’essence dans le moteur et leur propreté influe grandement sur la consommation d’essence de votre véhicule. Des injecteurs encrassés peuvent aussi entraîner des problèmes comme des ratés d’allumage du moteur, un ralenti irrégulier ou même des à-coups à l’accélération. Il n’est pas nécessaire de les nettoyer aussi souvent que vous vidangez l’huile, mais un entretien devrait être fait selon un intervalle de 50 000 à 90 000 km.

Entretenir régulièrement votre véhicule est la meilleure façon d’en optimiser la consommation d’essence. Quand avez-vous fait faire l’entretien de votre véhicule pour la dernière fois? Avez-vous remarqué une différence dans la consommation par la suite?

- Rose R.

 


Économie de carburant : mythes et réalités

Économie de carburant : mythes et réalités

Nous avons souvent parlé du rendement énergétique dans notre blog depuis son lancement il y a sept ans, mais nous n’avons jamais vraiment abordé certaines idées reçues sur l’économie de carburant dans la culture populaire.

Dans l’optique de rétablir les faits sur la façon d’optimiser la consommation de carburant de votre véhicule, nous allons en finir ici avec quelques-uns des mythes les plus tenaces.

Mythe : Plus le véhicule est petit, meilleure est l’efficacité énergétique

Réalité : La grosseur demeure importante, mais grâce aux plus récentes technologies et aux nouveaux matériaux plus légers, certains des derniers modèles de plus grandes dimensions ne consomment pas vraiment plus que les petites voitures

Mythe : Gonfler ses pneus au-delà de la pression normale permet d’améliorer la consommation

Réalité : Les pneus influent effectivement sur l’efficacité énergétique. En fait, pour chaque tranche de cinq livres par pouce carré (psi) de perte de pression, la consommation peut augmenter de 2 %. D’autre part, gonfler ses pneus à une pression supérieure à la normale réduit la maniabilité de la voiture et nuit au confort de roulement, sans compter que le pneu peut éclater.

Assurez-vous que vos pneus sont toujours gonflés à la pression recommandée. Consultez notre article sur le gonflage des pneus. Vous y trouverez des conseils sur la façon de garder vos pneus à la bonne pression.

Mythe : Gonfler ses pneus à l’azote plutôt qu’à l’air comprimé permet d’obtenir une plus faible consommation de carburant

Réalité : Dans le cas des avions de ligne et des voitures de course, il est avantageux d’utiliser de l’azote pur parce que ce gaz permet de mieux prévoir le rendement du pneu à des températures extrêmes. Mais l’azote n’apporte pas grand-chose à votre berline. L’efficacité énergétique dépend de la pression dans vos pneus; si vos pneus sont gonflés à la bonne pression, le rendement est optimal.

Mythe : Le régulateur de vitesse permet d’économiser SYSTÉMATIQUEMENT du carburant

Réalité : Il est vrai que rouler à une vitesse constante et éviter les accélérations et les freinages brusques peuvent aider à améliorer l’efficacité énergétique. On peut donc affirmer que le régulateur de vitesse atteint cet objectif… sur terrain plat. Cependant, si vous roulez sur un terrain vallonné, ce dispositif peut faire accélérer votre véhicule plus vite que si vous contrôliez vous-même votre vitesse en tenant compte de la pente. En conclusion, utilisez le régulateur de vitesse, mais n’en soyez pas accro, en particulier en région montagneuse!

Mythe : Mettre la transmission au point mort pour descendre une côte en roue libre réduit la consommation de carburant

Réalité : On croit à tort qu’en mettant la transmission au point mort et en descendant en roue libre, on coupe l’alimentation du moteur et la voiture cesse de consommer de l’essence. Mais en réalité, dans les voitures d’aujourd’hui, c’est seulement le système de distribution qui s’arrête; le moteur continue de brûler de l’essence comme s’il tournait au ralenti à un coin de rue. Par conséquent, cette mesure n’apporte aucun gain d’efficacité.

Mythe : Profiter de l’aspiration derrière un gros camion aide à réduire sa consommation

Réalité : Il est prouvé scientifiquement que le phénomène d’aspiration est efficace. Les cyclistes et les patineurs de vitesse savent en profiter, mais rouler tout près d’un gros camion est extrêmement dangereux. Il ne sert à rien de mettre en péril sa sécurité et celles des autres pour sauver vraisemblablement quelques sous seulement.

Mythe : Il existe des gadgets efficaces pour économiser le carburant

Réalité : Ionisateurs de moteur, aimants de canalisation d’essence, additifs pour l’essence, nous aimerions tous dénicher le truc miracle, mais l’efficacité de ces produits pour réduire la consommation de façon significative n’a jamais été prouvée.

En fait, il n’y a pas de secret pour réduire sa consommation d’essence. Il n’y a que des pratiques éprouvées que vous pouvez adopter comme l’entretien régulier du véhicule et un style de conduite adapté. À ce propos, consultez notre tableau Comment économiser sur l’essence.

Vous avez trouvé d’autres mythes dans vos recherches sur la façon d’améliorer l’économie de carburant? Faites-nous-en part dans la section des commentaires!

- Rose R.