173 billets dans la catégorie "Conduite"

Joignez-vous à nous pour poser un acte de gentillesse sur la route

L'autre jour, j'étais prise dans le trafic durant l'une des rares fois où il a neigé à Vancouver. Le trafic était intense et dense, et la situation s'est aggravée à une jonction de voies imprévues. Et j'étais dans la mauvaise voie. Mes mains ont saisi le volant; mes épaules se sont contractées – je déteste les jonctions étroites. Pendant l'heure de pointe. Sous la neige. 

À ce moment, alors que je commençais à paniquer, une voiture dans l'autre voie a ralenti et la conductrice a fait un grand geste de la main, m'invitant à entrer dans sa voie.

Un sentiment de soulagement m'a envahie. J'ai souri en la remerciant d'un geste de la main et je suis entrée dans la voie.

Cet acte de gentillesse a fait mon après-midi et m'a fait réfléchir à la façon dont les petites choses peuvent égayer une journée entière. Particulièrement au volant. C’est une activité qui peut être stressante, même pour les plus expérimentés d’entre nous. Ces petits gestes de bienveillance contribuent grandement à faire de la route un endroit plus amical et, en fin de compte, sécuritaire.

un acte de gentillesse sur la route

Le lundi 17 février est la Journée des actes de gentillesse. En prenant la route lundi, mettons-nous d'accord d'en faire plus et de faire preuve de gentillesse au volant. Il y a quelque temps, nous avons demandé à nos abonnés de la page Facebook de Petro-Canada de donner des conseils sur la conduite courtoise dignes du slogan Fièrement d'ici. Certains de ces conseils sont des exemples parfaits d'un acte de gentillesse sur la route :

  • Dans une zone de construction, souriez au signalisateur et saluez-le.
  • Au feu rouge, laissez un espace entre vous et le véhicule devant vous pour permettre aux véhicules d'entrer dans la voie à partir des rues transversales.
  • Lorsqu'une station-service est achalandée et que vous vous rendez au distributeur en même temps qu'une autre personne, laissez l'autre personne y aller en premier.
  • Lorsqu'une personne vous laisse entrer dans une voie achalandée, faites-lui un grand signe de la main en guise de remerciement.
  • Déplacez-vous dans la voie de gauche pour laisser entrer les voitures qui rejoignent l'autoroute de la droite.
  • Laissez les places de stationnement les plus proches libres pour les personnes qui souffrent de problèmes de mobilité ou qui ont de jeunes enfants.
  • Changez de voie lorsqu'un cycliste circule sur la route devant vous. Cela lui donne plus d'espace et permet aux autres conducteurs de le voir.
  • Lorsque vous quittez un stationnement achalandé et que des personnes se cherchent une place, faites un signe de la main pour indiquer que vous partez et que votre place se libère.
  • À la commande à l'auto, payez le café pour la voiture qui vous suit.

Certains de ces conseils vous interpellent? Même s'il s'agit juste de faire un plus grand geste de la main en guise de remerciement, j'espère que vous vous joindrez à moi pour poser des actes de gentillesse sur la route lundi. Peut-être que cela deviendra même une habitude!


En route vers la nouvelle décennie

Bonne année à tous les lecteurs de Parlons carburant! Nous sommes en 2020! Non seulement entamons-nous une nouvelle année, mais aussi une nouvelle décennie. Plutôt que de prendre des résolutions cette année, nous avons pensé jeter un coup d'œil aux prédictions entourant les tendances en matière de conduite pour les dix prochaines années. Nous avons choisi nos cinq tendances préférées. Continuez votre lecture et dites-nous ce que vous en pensez.

En route vers la nouvelle décennie

Voitures autonomes

Il y a eu un certain engouement à propos de l'annonce de l’arrivée des voitures autonomes. Cependant, il s'avère que les Canadiens ne sont pas tout à fait prêts à les adopter d’emblée. Un sondage mené par Ipsos en 2018 a révélé que les Canadiens ont une opinion partagée quant à leur point de vue sur la voiture autonome, à savoir si c'est une avancée positive (55 %) ou négative (45 %). Si on leur donnait le choix entre une voiture autonome et une voiture à conduite manuelle à un coût égal, une grande majorité (69 %) préfèrerait continuer d'utiliser le véhicule qu'ils conduisent eux-mêmes. Toutefois, si on leur offrait une voiture autonome à des coûts d’achat et d'entretien inférieurs à ceux de leur voiture actuelle, seulement 44 % préfèreraient toujours continuer d'utiliser leur propre véhicule.

McKinsey prédit qu'environ 15 % des voitures vendues en 2030 seront entièrement autonomes. Si les consommateurs ne sont pas prêts à posséder leur propre voiture autonome, l'industrie du covoiturage est un secteur de marché prometteur pour les voitures autonomes . Dans l'industrie du taxi et du covoiturage, jusqu'à 60 % des coûts sont associés à la main-d'œuvre. Les véhicules autonomes pourraient être un facteur déterminant pour réduire ces coûts.

Véhicules spécialisés

En règle générale, que nous conduisions pour nous rendre au travail en solo ou que nous amenions toute la famille au chalet, nous utilisons la même voiture. Toutefois, à la lumière d’une urbanisation croissante de la population, d’une augmentation des livraisons à la maison par les entreprises comme Skip the Dishes ou Amazone Prime et des mesures de dissuasion de l'utilisation des véhicules privés mises en place dans des milieux urbains densément peuplés comme Vancouver et Toronto, le choix d’un véhicule adapté au type de déplacement semble une bonne idée.

Il s'agit de l'idée de base derrière la conception du véhicule Mercedes Vision Urbanetic. L'Urbanetic possède des modules qui permettent de l’adapter pour en faire en véhicule de covoiturage ou un véhicule de livraison en cinq minutes. Regardez cette vidéo :

Autopartage

Une autre tendance que l’on observe et qui amène la diminution du taux d’acquisition de véhicules privés est l’augmentation de l'utilisation des véhicules partagés au moyen des services comme ZipCar ou Communauto ou bien des services d'accompagnement comme Lyft ou Kater. McKinsey prédit que jusqu'à une voiture neuve sur dix vendue en 2030 pourrait être une voiture destinée à l'autopartage, ce qui pourrait réduire les ventes de véhicules privés. Cela signifie que plus de 30 % des kilomètres parcourus dans les voitures neuves vendues seraient attribuables aux services de mobilité partagée.

Surveillance de l'état de santé du conducteur

En 2017, on a enregistré plus de 1 800 décès sur la route au Canada. Plus de 90 % d'entre eux étaient causés par une erreur humaine. Les voitures autonomes pourraient contribuer à réduire ce nombre. Cependant, d'ici à ce que cette technologie soit fiable et que les lois soient adoptées, une autre façon de réduire le nombre de décès est la surveillance de l'état de santé du conducteur. De plus, en incorporant des systèmes d'identification biométrique dans les véhicules, les fabricants franchissent la prochaine étape et recherchent des manières de surveiller le rythme cardiaque ainsi que le niveau de fatigue du conducteur au moyen de capteurs dans la ceinture de sécurité et les systèmes de direction afin de l’avertir au moyen d’alarmes dans la voiture.

Communications V2X

En plus de la surveillance du bien-être du conducteur, les véhicules équipés des différentes technologies V2X peuvent surveiller l'environnement autour d'eux. Les communications V2X (Vehicle-to-Everything) comprennent :

  • Communications V2V (vehicle-to-vehicle) : échanges d’information, comme des données sur l'emplacement et la vitesse.
  • Communications V2I (vehicle-to-infrastructure) : les véhicules avisent les autorités de la dégradation des conditions routières ou reçoivent des renseignements sur la circulation.
  • Communications V2P (vehicle-to-pedestrian) : les véhicules captent l'emplacement des piétons par rapport à leur position et avertissent les piétons pour éviter les collisions.

Avec des infrastructures améliorées et des éléments comme les panneaux de signalisation, les marques routières et les réseaux de caméras adaptés aux communications V2X, il y a une possibilité de réduire les embouteillages et d'accroître le rendement du carburant tout en améliorant la sécurité des piétons.

C'était les cinq tendances qui affecteront nos habitudes de conduite au cours des dix prochaines années. Selon vous, à quoi ressemblera la conduite automobile en 2030? Nous aimerions connaître votre opinion – laissez un commentaire ci-dessous!

~Rose R.


C'est la semaine nationale de la sécurité des jeunes au volant

J'ai eu de la difficulté à apprendre à conduire. Avant de réussir à coordonner mes mains et mes yeux, j'avais tendance à faire dévier la voiture dans une voie adjacente. Désastreux. L'instructeur de mon cours de formation à la conduite automobile, monsieur Parker, gardait sa main juste au-dessus du volant afin de remettre la voiture sur sa propre voie si nécessaire.

Teen-driver-small

Même s'il était difficile d'apprendre à conduire à mon époque, je ne peux qu'imaginer la réalité des adolescents aujourd’hui, surtout depuis l'arrivée des téléphones cellulaires et la légalisation du cannabis. Bien sûr, nous avons regardé les vidéos MADD et avons compris l'importance de ne pas conduire sous l'influence de l'alcool, mais il semble que les adolescents et les nouveaux conducteurs ont beaucoup plus de soucis en 2019.

Parachute-2019NTDSW-banner-FR

C'est pourquoi les programmes comme la « Semaine nationale de la sécurité des jeunes au volant » de l'organisme Parachute sont si importants. Ils mettent l'accent sur les principaux facteurs qui ont un impact sur les jeunes conducteurs et leurs passagers et leur apprennent à rester en sécurité sur les routes. Ces facteurs comprennent :

  • Facultés affaiblies par l'alcool, les drogues, ou une combinaison des deux
  • Distractions, y compris l'utilisation du téléphone cellulaire
  • Manque de compétences et d'expérience
  • Excès de vitesse

Au cours de la « Semaine nationale de la sécurité des jeunes au volant », l'organisme Parachute encourage les collectivités à soulever les problèmes et à en discuter avec les jeunes conducteurs. Cela comprend aussi des activités comme « les campagnes éclair de contraventions positives » dans le cadre desquelles les étudiants travaillent avec la police locale pour distribuer des « contraventions positives » aux conducteurs faisant preuve d'un comportement sécuritaire.

Parachute a également créé des vidéos, comme celle présentée ci-dessous, pour éduquer les étudiants sur l'impact de la conduite avec des facultés affaiblies.

Vous trouverez de plus amples renseignements ainsi que des ressources téléchargeables sur le site Web de Parachute. Avez-vous participé à des initiatives qui font la promotion de la conduite sécuritaire dans votre collectivité? Dites-le-nous dans les commentaires!

~ Rose R.


Une liste de vérification pour préparer votre voiture pour l'hiver

J'éprouve des sentiments contradictoires envers la saison des lattés à la citrouille épicée. D'un côté, il s'agit d'un latté à la citrouille épicée! Et de muffins à la citrouille épicée! (Oui, je suis l'une de ces accros à la citrouille épicée – mais je fixe la limite au baume à lèvre à la citrouille épicée). D'un autre côté, la citrouille épicée annonce l'arrivée de l'automne, qui est suivi de près par l'hiver. De très très près dans les villes comme Calgary et Winnipeg! Et bien que j'aime parcourir les routes et autoroutes de la Colombie-Britannique en été, je pourrais me passer de la conduite hivernale.

Car-on-winter-road

Mais, comme Canadienne, l'hiver est dans mon sang et je sais que je dois faire ma part pour que la route soit sécuritaire pendant les mois sombres et enneigés. Voici ma « Liste de vérification des éléments essentiels pour préparer ma voiture pour l'hiver » (je cherche un meilleur titre – vos suggestions sont les bienvenues dans les commentaires). Cette liste n'est pas exhaustive, mais elle vous mènera, ainsi que votre voiture, sur la bonne voie.

Pneus
Nous savons que nous devons mettre nos pneus d'hiver, mais quand? Notre expert en pneus Ultra 94, John Mahler, a la réponse :

La température change, et pas pour le mieux… les pneus sont moins adhérents, faites donc attention à votre vitesse. Quand la température moyenne pour la journée se situe autour de +7C, il est temps de songer à mettre vos pneus d'hiver.

Cette référence à +7 °C représente le moment où les niveaux d'adhérence de vos pneus d'été haute performance sont réduits au point où un pneu d'hiver a presque autant d'adhérence. Ensuite, alors que la température baisse, les pneus d'été perdent encore plus d'adhérence et le caoutchouc des pneus d'hiver adhère davantage à la route. Vous remarquez que j'ai parlé de pneus d'hiver, pas de pneus à neige. Finis les pneus larges qui n'arrivaient pas à tenir sur une chaussée dégagée. Désormais, les pneus d'hiver sont offerts à des cotes de vitesse allant jusqu'à 270 km/h.

Vous pouvez lire la publication de John en entier sur notre page Facebook Ultra 94 (anglais seulement).

Batterie
Je l'admets, je ne pense pas régulièrement à ma batterie. Mais avec les températures élevées que nous avons eues cet été, je devrais probablement y penser. Selon les experts en batterie de CAA-Québec, ces températures élevées pourraient avoir une incidence sur les réactions chimiques de la batterie et la rendre encore moins réactive durant les froids mois d'hiver. Rendez-vous donc chez votre centre de réparation automobile préféré et faites évaluer votre batterie.

Winter-windshield-wipers

Balais d'essuie-glace
Je pense toutefois beaucoup à mes balais d'essuie-glace, surtout à Vancouver. Il fut un temps où mes balais d'essuie-glace ne nettoyaient pas mon pare-brise en un seul balayage. Les balais n'étaient pas brisés ou déchirés, mais ils ne faisaient pas le travail. Je les ai remplacés par des balais de taille différente et ma visibilité s'est grandement améliorée. Assurez-vous que vos balais d'essuie-glace sont en bon état et qu'ils nettoient votre pare-brise en un seul balayage, qu'ils ne sont pas craqués et qu'ils ne collent pas à votre pare-brise. Il est raisonnable de penser à remplacer les balais deux fois par année.

Liquide de lave-glace
Parlant de pare-brise... c'est aussi le temps de l'année où vous voulez vous assurer que votre liquide de lave-glace est efficace par temps froid. Certaines marques sont spécialement formulées pour être utilisées pendant l'hiver – ce type de liquide de lave-glace ne gèle pas et est en mesure de déloger les saletés de l'hiver comme le gros sel.

Trousse d’urgence
Enfin, sortez la trousse d'urgence de votre voiture et examinez-la; remplacez ou renouvelez tout article, au besoin.

Voilà, c'était ma liste de vérification des éléments essentiels pour préparer ma voiture pour l'hiver! Il y a définitivement d'autres éléments à inspecter sur votre voiture à l'approche de la saison d'hiver, mais il s'agit d'un bon début. Y a-t-il des travaux d'entretien essentiels que vous faites à l'automne pour être prêt pour l'hiver? Nous aimerions les connaître dans la section des commentaires!

~ Rose R.


Garder la tête froide durant ses déplacements

Il y a quelque temps, ça me prenait 30 minutes pour me rendre au travail et en revenir. C'était le cas du moins la plupart des jours. Parfois, si je quittais 10 minutes plus tard que d'habitude, ces dix minutes se transformaient en 20 minutes supplémentaires et ajoutaient du stress à mon trajet. Quitter plus tard signifie que plus de gens sont sur les routes, s'inquiètent d'arriver en retard et essayent d'arriver au travail à l'heure. Inévitablement, certains d'entre eux conduisent comme des fous.

Quand cela se produit, je tente de garder mon calme, ce qui n'est pas facile. Voir d'autres automobilistes effectuer des manœuvres dangereuses uniquement pour devancer un autre véhicule m'incite encore plus à garder mon calme et, idéalement, ma bonne humeur. Garder la tête froide lors de ses déplacements quotidiens (et arriver au travail dans de bonnes dispositions) exige habituellement un investissement corporel, intellectuel et émotionnel. Voici quelques-unes des stratégies que j'utilise :

Respiration. Nous en avons déjà parlé dans un article précédent - Inspirez lentement par le nez pendant cinq secondes. Retenez votre respiration pendant trois secondes. Expirez en pinçant les lèvres, lentement et doucement, pendant sept secondes. Répétez l'exercice.

Rouler ou laisser tomber les épaules. Une des choses que la pratique du yoga m'a apprises, c'est que lorsque les épaules sont hautes ou voûtées, on se sent plus stressé. Essayez de relâcher les épaules au volant. Et si vous vous sentez en sécurité et à l'aise, roulez les épaules vers l'arrière une ou deux fois. Cela fera du bien.

Hydratation. Auparavant, j'avais besoin d'un café pour aller au travail. Un jour, sur le conseil d'une amie, je suis passé à l'eau légèrement citronnée (elle a aussi recommandé d'y ajouter des tranches de concombre, comme au spa). J'ai trouvé ça tellement rafraîchissant que j'ai commencé à combler mon besoin en caféine une fois arrivé au bureau.

Apprenez une langue au lieu d'écouter un livre audio. Plusieurs de mes amis adorent écouter un livre audio au volant. Pour ma part, je trouve ça endormant. À la place, j'écoute un disque pour apprendre une langue, surtout un disque qui porte sur les compétences conversationnelles. J'ai ainsi l'esprit plus éveillé que si j'écoutais un livre audio.

Concentrez-vous sur la gratitude. Rouler sur la 401 n'est pas propice à la méditation profonde, mais je trouve que prendre le temps d'être reconnaissant est une façon agréable de passer le temps quand on conduit. Cela diminue la frustration lorsqu'un autre chauffeur n'apprécie pas la sagesse derrière la technique d'insertion tardive en fermeture éclair; c'est difficile de perdre patience lorsqu'on dresse la liste des choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants.

Comment gardez-vous la tête froide lors de vos déplacements? N’hésitez pas à nous faire part de vos conseils dans la section des commentaires!