Effectuer la transition à un VÉ – Entrevues avec Paul Raszewski et David Bennett
Créer un espace pour la vérité et la réconciliation grâce à l’art – voici Jessey Pacho

Célébration du jour du Souvenir avec Yvette Yong - athlète FACE, olympienne et réserviste navale

Chaque jour du Souvenir, nous publions des articles sur le site Parlons carburant à propos de membres de la famille Petro-Canada qui rendent hommage à ceux qui servent dans les Forces armées canadiennes et soulignent les retombées positives de leur service. Cette année, j'ai eu le plaisir de m'entretenir avec Yvette Yong, matelot de 2e classe. Yvette, qui a joint les rangs de la Marine royale canadienne en tant que réserviste en 2010, occupe actuellement le poste de spécialiste en communications navales du NCSM York à Toronto.

Yvette est aussi une athlète de taekwondo de calibre mondial. Elle a remporté de nombreuses médailles lors de compétitions internationales, notamment aux Jeux mondiaux militaires, aux Championnats mondiaux militaires, aux Championnats du Commonwealth, aux Championnats mondiaux et aux Championnats panaméricains; elle est (actuellement?) classée première au monde dans sa catégorie de poids. Plus tôt cette année, Yvette a participé aux Jeux olympiques 2020 à Tokyo. Enfin, Yvette est une récipiendaire de la bourse du programme Favoriser les athlètes et les entraîneurs à la conquête de l'excellence (FACEMC) de Petro-Canada (2007).

Yvette Yong

Parlons carburant : Merci beaucoup de partager votre expérience avec nos lecteurs! Pour débuter, pouvez-vous me parler un peu de votre expérience militaire?

Yvette : Ma carrière militaire a en fait commencé grâce à ma carrière en taekwondo. Je participe à des compétitions de taekwondo depuis que j'ai 9 ans – donc ça fait un peu plus de vingt ans. Les Forces armées ont une équipe nationale de taekwondo. Lors d'un combat en 2010, un représentant de l'armée m'a vue à l'œuvre et a parlé à ma mère de différentes occasions, notamment de poursuivre dans mon sport, tout en faisant partie de l'armée. J'ai alors compris que s'engager dans l’armée ça ne veut pas nécessairement dire aller à la guerre. C'est plutôt pour redonner au Canada, non pour être sur les lignes de front.

J'ai pensé que la marine me plairait – surtout parce que j'ai grandi et étudié à Vancouver. Et je voulais vraiment redonner à ce pays qui a accueilli mes parents en tant qu'immigrants.

Yvette Yong

Une fois dans l'armée, j'ai passé des tests d'aptitudes pour voir quelles étaient mes forces. C'est ensuite que je me suis tournée vers les communications navales. Le spécialiste en communications navales gère les circuits externes vocaux – en fournissant des renseignements tactiques pour appuyer les opérations. Vous êtes témoin de tout ce qui se passe, de toute l'information qui entre et qui sort.

PC : Quels ont été les meilleurs moments ou les moments les plus surprenants de votre carrière militaire?

Yvette : Le meilleur moment pour moi est de pouvoir combiner le sport et la carrière militaire. En 2018, j'ai été nommée Athlète militaire féminine internationale de l’année par le Conseil international du sport militaire (CISM). C’est la première fois qu’un membre des Forces armées canadiennes avait l’honneur d’être nommé Athlète de l’année du CISM. J'étais très honorée et fière d'avoir été choisie; ce prix est remis à un athlète ayant fait preuve de franc-jeu, d’empathie et de discipline. C'est la réelle communion de mes deux mondes : le sport et la carrière militaire.

La devise du CISM est « L'amitié par le sport » (anglais seulement) et lors des compétitions du CISM, vous oubliez vraiment tout ce qui vous entoure. L'amitié par le sport, j'y crois vraiment. Je sens que je peux être un modèle en étant à la fois athlète et membre des Forces armées.

Yvette Yong

PC : De quelle façon votre rôle de militaire a-t-il influencé votre style ou votre routine en compétition?

Yvette : Mon travail dans la marine, dans la salle de contrôle des communications, me demande d'être constamment en alerte. Je dois être en mesure de prendre des décisions sur-le-champ et rapidement. Je dois pouvoir communiquer clairement sous pression. Ça ressemble à un combat de taekwondo – il faut agir sur-le-champ et réagir immédiatement. L'armée m'a vraiment permis d'acquérir ces compétences.

[pic of Yvette – competing in a match?]

PC : Faites-vous quelque chose de spécial à l'occasion du jour du Souvenir?

Yvette : Le jour du Souvenir, il y a une parade officielle – habituellement devant l'hôtel de ville – et nous observons un moment de silence pour rendre hommage aux soldats qui ont combattu pour notre pays, aux soldats qui servent aujourd'hui et à tous ceux qui assurent notre liberté, notre sécurité et notre tranquillité d'esprit.

PC : Selon vous, que doivent savoir les Canadiens sur ce que cela veut dire de faire partie des Forces armées canadiennes?

Yvette : S'engager dans l’armée, ça ne veut pas nécessairement dire aller à la guerre. Nous sommes formés pour accomplir tant de choses – pour être prêts à fournir de l'aide humanitaire peu importe où nous avons besoin de nous; à lutter contre les incendies et les inondations et organiser de l'hébergement. Il y a quelques années, je participais à une mission de recherche et sauvetage sur les côtes de l'ile de Vancouver où plusieurs feux de forêt faisaient rage. Nous naviguions tout le long de la côte tout en recevant des appels et nous préparant à évacuer ou à aider d'une façon ou d'une autre. Être membre des Forces armées canadiennes, c'est bien plus que se tenir sur la ligne de front. C'est l'occasion d'apprendre et de mettre à profit nos compétences pour servir notre pays de tant de façons.

~|~

Merci infiniment, Yvette, de nous avoir parlé de votre carrière militaire et en taekwondo. Nous avons hâte d'entendre parler de vos succès à venir.

Si vous voulez suivre les compétitions d'Yvette, consultez sa page Instagram (anglais seulement) et Facebook (anglais seulement).

~Kate T.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)