Previous month:
décembre 2019
Next month:
février 2020

0 billets

C'est la saison des Salons de l'auto au Canada!

C'est la plus belle période de l'année pour les amateurs de voitures – la saison des Salons de l'auto! Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas vient de prendre fin. Comme toujours, des véhicules assez extraordinaires et futuristes y ont été présentés; Radio-Canada a donné son avis sur les meilleures voitures concepts et la technologie automobile du CES à venir.

Car Show

Mais ne vous en faites pas si vous n’avez pas pu vous rendre dans la ville du péché. Plusieurs bons véhicules et technologies automobiles sont présentés dans les Salons de l'auto au Canada!

La Salon de l'auto de Montréal a eu lieu au Palais des congrès, du 17 au 26 janvier 2020. On y a présenté la zone électrique où les consommateurs pouvaient en apprendre davantage sur les dernières technologies de recharge et découvrir 20 modèles de véhicules électriques, et la section Expose ton Char où 10 voitures modifiées par de jeunes Québécois étaient exposées.

Le prochain Salon de l'auto du circuit canadien est le Canadian International AutoShow au Metro Toronto Convention Centre, qui aura lieu du 14 au 23 février 2020. On y présentera les essais routiers de VÉ, une célébration des véhicules militaires canadiens et un hommage à McLaren Racing.

Du 11 au 15 mars, aura lieu le Calgary International Auto and Truck Show au BMO Centre dans le Stampede Park à Calgary. Les détails sur les exposants et les programmes n'ont pas encore été communiqués.

Et finalement, à la fin du mois de mars, le Vancouver International Auto Show au Vancouver Convention Centre West complétera notre tournée des Salons de l'auto du Canada. Nous célébrons cette année le 100e anniversaire du Salon de l'auto en Colombie-Britannique, et pour couronner l’événement, le Salon commencera par un défilé de voitures provenant de chaque décennie de ce Salon. Le défilé se terminera au Convention Centre, ce qui inaugurera officiellement Salon de l'auto le 25 mars.

Comptez-vous assister à l'un de ces Salons de l'auto? Ou préférez-vous participer à un Salon local? Dites-le-nous dans les commentaires!


Construire la Transcanadienne électrique : achèvement de notre réseau d'un océan à l'autre

Nous avons récemment ouvert les bornes de recharge les plus à l'ouest de la Transcanadienne électriqueMC au Canada au 5498 Patricia Bay Highway, à Victoria, en C.-B., achevant ainsi notre réseau de bornes de recharge rapide de véhicules électriques (VÉ) d'un océan à l'autre. Les bornes, à des établissements situés dans de petites et grandes villes des Rocheuses aux Maritimes, sont maintenant disponibles.

l'ouverture des bornes à Victoria
De gauche à droite : Patrick Ritchie, directeur général, Stratégie - Secteur Aval, Suncor; Mark Little, président et chef de la direction, Suncor; Wilf Steimle, président du Conseil d'administration et président, EV Society; Fred Haynes, maire de Saanich, Colombie-Britannique.

À l'ouverture des bornes à Victoria, plusieurs personnes ayant part à ce projet ont pris la parole.

Mark Little, président et chef de la direction de Suncor, a présenté une nouvelle mission pour Suncor, soit fournir une source d’énergie digne de confiance qui améliore la qualité de vie des gens, tout en prenant soin les uns des autres et de la planète, et expliqué comment ce réseau d'un bout à l'autre du pays appuie l'objectif de Suncor, être un fournisseur d'énergie durable.

Fred Haynes, maire de Saanich, en C.-B., a ensuite parlé du caractère historique de l'événement, qui constituait un exemple de la vision et de la volonté politique de Petro-Canada et des sociétés de VÉ au Canada, ainsi que de la contribution de ces bornes de recharge rapide de VÉ à l'objectif de Saanich, soit atteindre zéro émission d'ici 2030.

Enfin Wilf Steimle, président de l'Electric Vehicle Society, a fait remarquer que la Transcanadienne électriqueMC du Canada pourrait représenter le plus long réseau de recharge rapide non exclusif au monde. Pour la première fois, grâce à ces bornes, les Canadiens peuvent traverser le pays en véhicule électrique aussi rapidement qu'en voiture traditionnelle.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo où sont présentées la cérémonie d'ouverture ainsi que les allocutions complètes (anglais seulement).

La Transcanadienne électriqueMC du Canada s'étend sur 6 300 km. La distance maximale entre les bornes est de 250 km et de 150 km en moyenne. Chaque établissement offrira des chargeurs rapides DC munis de connecteurs CHAdeMO et CCS/SAE qui sont compatibles avec une vaste sélection de véhicules. Les chargeurs peuvent produire jusqu'à 200 kilowatts – ce qui est suffisant pour recharger à 80 pour cent la majorité des véhicules électriques en moins de 30 minutes. Avec des mises à niveau futures, les unités ont également une capacité de recharge de 350 kilowatts.

Merci à tous ceux et celles qui ont assisté à l'inauguration à l'établissement le plus à l'ouest à Victoria!

~ Braden H.


En route vers la nouvelle décennie

Bonne année à tous les lecteurs de Parlons carburant! Nous sommes en 2020! Non seulement entamons-nous une nouvelle année, mais aussi une nouvelle décennie. Plutôt que de prendre des résolutions cette année, nous avons pensé jeter un coup d'œil aux prédictions entourant les tendances en matière de conduite pour les dix prochaines années. Nous avons choisi nos cinq tendances préférées. Continuez votre lecture et dites-nous ce que vous en pensez.

En route vers la nouvelle décennie

Voitures autonomes

Il y a eu un certain engouement à propos de l'annonce de l’arrivée des voitures autonomes. Cependant, il s'avère que les Canadiens ne sont pas tout à fait prêts à les adopter d’emblée. Un sondage mené par Ipsos en 2018 a révélé que les Canadiens ont une opinion partagée quant à leur point de vue sur la voiture autonome, à savoir si c'est une avancée positive (55 %) ou négative (45 %). Si on leur donnait le choix entre une voiture autonome et une voiture à conduite manuelle à un coût égal, une grande majorité (69 %) préfèrerait continuer d'utiliser le véhicule qu'ils conduisent eux-mêmes. Toutefois, si on leur offrait une voiture autonome à des coûts d’achat et d'entretien inférieurs à ceux de leur voiture actuelle, seulement 44 % préfèreraient toujours continuer d'utiliser leur propre véhicule.

McKinsey prédit qu'environ 15 % des voitures vendues en 2030 seront entièrement autonomes. Si les consommateurs ne sont pas prêts à posséder leur propre voiture autonome, l'industrie du covoiturage est un secteur de marché prometteur pour les voitures autonomes . Dans l'industrie du taxi et du covoiturage, jusqu'à 60 % des coûts sont associés à la main-d'œuvre. Les véhicules autonomes pourraient être un facteur déterminant pour réduire ces coûts.

Véhicules spécialisés

En règle générale, que nous conduisions pour nous rendre au travail en solo ou que nous amenions toute la famille au chalet, nous utilisons la même voiture. Toutefois, à la lumière d’une urbanisation croissante de la population, d’une augmentation des livraisons à la maison par les entreprises comme Skip the Dishes ou Amazone Prime et des mesures de dissuasion de l'utilisation des véhicules privés mises en place dans des milieux urbains densément peuplés comme Vancouver et Toronto, le choix d’un véhicule adapté au type de déplacement semble une bonne idée.

Il s'agit de l'idée de base derrière la conception du véhicule Mercedes Vision Urbanetic. L'Urbanetic possède des modules qui permettent de l’adapter pour en faire en véhicule de covoiturage ou un véhicule de livraison en cinq minutes. Regardez cette vidéo :

Autopartage

Une autre tendance que l’on observe et qui amène la diminution du taux d’acquisition de véhicules privés est l’augmentation de l'utilisation des véhicules partagés au moyen des services comme ZipCar ou Communauto ou bien des services d'accompagnement comme Lyft ou Kater. McKinsey prédit que jusqu'à une voiture neuve sur dix vendue en 2030 pourrait être une voiture destinée à l'autopartage, ce qui pourrait réduire les ventes de véhicules privés. Cela signifie que plus de 30 % des kilomètres parcourus dans les voitures neuves vendues seraient attribuables aux services de mobilité partagée.

Surveillance de l'état de santé du conducteur

En 2017, on a enregistré plus de 1 800 décès sur la route au Canada. Plus de 90 % d'entre eux étaient causés par une erreur humaine. Les voitures autonomes pourraient contribuer à réduire ce nombre. Cependant, d'ici à ce que cette technologie soit fiable et que les lois soient adoptées, une autre façon de réduire le nombre de décès est la surveillance de l'état de santé du conducteur. De plus, en incorporant des systèmes d'identification biométrique dans les véhicules, les fabricants franchissent la prochaine étape et recherchent des manières de surveiller le rythme cardiaque ainsi que le niveau de fatigue du conducteur au moyen de capteurs dans la ceinture de sécurité et les systèmes de direction afin de l’avertir au moyen d’alarmes dans la voiture.

Communications V2X

En plus de la surveillance du bien-être du conducteur, les véhicules équipés des différentes technologies V2X peuvent surveiller l'environnement autour d'eux. Les communications V2X (Vehicle-to-Everything) comprennent :

  • Communications V2V (vehicle-to-vehicle) : échanges d’information, comme des données sur l'emplacement et la vitesse.
  • Communications V2I (vehicle-to-infrastructure) : les véhicules avisent les autorités de la dégradation des conditions routières ou reçoivent des renseignements sur la circulation.
  • Communications V2P (vehicle-to-pedestrian) : les véhicules captent l'emplacement des piétons par rapport à leur position et avertissent les piétons pour éviter les collisions.

Avec des infrastructures améliorées et des éléments comme les panneaux de signalisation, les marques routières et les réseaux de caméras adaptés aux communications V2X, il y a une possibilité de réduire les embouteillages et d'accroître le rendement du carburant tout en améliorant la sécurité des piétons.

C'était les cinq tendances qui affecteront nos habitudes de conduite au cours des dix prochaines années. Selon vous, à quoi ressemblera la conduite automobile en 2030? Nous aimerions connaître votre opinion – laissez un commentaire ci-dessous!

~Rose R.