Previous month:
août 2012
Next month:
octobre 2012

0 billets

Comment s’occuper de sa transmission automatique

Transmission automatique
Photo: iStockphoto

Bong! C’est ce que j’entends quand j’essaie de mettre mon vieux camion à « drive ». J’appuie sur l’accélérateur, j’entends un autre bruit de casserole et les tours/minute sont extrêmes, mais attendez – je n’avance même pas! Mon pauvre vieux camion ne veut pas partir, et se remet au neutre. Je me rends compte que la transmission a besoin de soins attentifs.

Il est essentiel d’entretenir son véhicule, particulièrement les fluides et les filtres, pour prolonger sa durée de vie. Il en va de même du filtre et du fluide pour transmission. Nous parlerons dans cet article de Pleins gaz d’un véhicule muni d’une transmission automatique, et de la façon d’entretenir celle-ci.

Votre transmission automatique comporte des engrenages pour utiliser efficacement le couple moteur afin que le moteur tourne à des régimes convenables. Le fluide pour transmission automatique (FTA) assure la température de service optimale et la bonne lubrification des engrenages. Le filtre, comme tous les filtres, aide à protéger contre la saleté et les débris. Il est important de noter que l’entretien de la transmission varie selon le véhicule. De nombreux véhicules plus récents n’ont plus de filtre pour transmission, ou leur transmission exige un entretien minimal, comme une CVT (transmission à variation continue). Nous parlerons ici d’une transmission qui comporte un filtre et exige un entretien régulier. Assurez-vous toutefois de consulter votre manuel du propriétaire pour connaître les exigences propres à votre véhicule.

Quand un véhicule a un filtre et un fluide pour transmission et qu’il est temps de faire le vidange, il est important d’assurer le bon entretien de ces deux éléments afin d’éviter des problèmes de transmission.

Voici certains symptômes de problèmes de transmission :

  • fuite de fluide rouge
  • les vitesses ne s’engagent pas
  • hésitation au moment du changement de vitesse
  • glissement de la transmission pendant la conduite*

(Remarque : Si ça vous arrive, arrêtez-vous dans un endroit sûr dès que possible et faites remorquer votre véhicule jusqu’à la station-service la plus proche.)

Veillez à vous rendre dans un garage qui peut faire un bon entretien de la transmission, soit élever la voiture, retirer le plateau, remplacer le filtre et vidanger tout le fluide. En faisant cela, un mécanicien compétent peut voir s’il y a une accumulation de débris métalliques au fond du plateau. Cela peut indiquer un problème plus important. Une petite quantité de débris est normale, mais vous devez vous en débarrasser pour qu’elle ne bouche pas le système de transmission et cause des problèmes de changement ou de glissement de vitesse.

Vous pouvez prolonger la durée de vie de votre véhicule en changeant votre fluide et votre filtre pour transmission à peu près tous les 50 000 km. Toutefois, comme nous vous le rappelons toujours, consultez votre manuel du propriétaire pour prendre connaissance du calendrier d’entretien propre à votre véhicule.

Si vous désirez savoir en détail comment la transmission fonctionne dans votre véhicule, allez à http://fr.wikipedia.org/wiki/Bo%C3%AEte_de_vitesses 

- Julie S.


Comment nos distributeurs d’essence fonctionnent

Gas Pump

Quand j’ai appris à faire le plein (c’est gênant d’admettre que j’étais dans la vingtaine, mais c’est une autre histoire), je me souviens d’avoir été très surpris de voir que le distributeur s’était arrêté quand le réservoir était plein. Je me suis demandé comment il pouvait savoir ça. S’agissait-il de petits lutins magiques? Oui, ça devait être ça, des lutins. De toute évidence, je ne suis pas très curieux quand il s’agit du fonctionnement d’un distributeur d’essence.

Nous avons déjà expliqué l’étalonnage des distributeurs à Petro-Canada pour vous assurer d’obtenir toute l’essence que vous payez. Par contre, nous n’avons jamais expliqué comment les distributeurs fonctionnent. Cet article s’adresse à ceux qui n’ont pas tendance à attribuer les merveilles de la technologie au monde moderne à des lutins!

Lire la suite "Comment nos distributeurs d’essence fonctionnent" »


Surveillez les enfants – Conseils de conduite sécuritaire pendant la rentrée scolaire

School Bus
Photo: iStockphoto

Le deuxième article de l’équipe de CAA Ontario répond à vos questions sur un sujet très important et très opportun : conduire en toute sécurité pendant la rentrée scolaire.

Au moment où l’été tire à sa fin et où les enfants retournent à l’école, nous souhaitons rappeler aux automobilistes de redoubler de vigilance dans nos rues et de surveiller nos enfants sur le chemin de l’école. Les stationnements peuvent parfois représenter les pires pièges pour les automobilistes avec leurs nombreux objets qui entravent la vision. Ce mois ci, CAA a répondu à quelques questions sur la conduite adéquate et sécuritaire de votre véhicule dans les stationnements, afin d’assurer la sécurité de tous.

Q. Quelle est la meilleure façon d’entrer dans une place de stationnement : de face ou à reculons?

R. Votre plus grand angle mort est derrière le véhicule. Entrer à reculons dans une place de stationnement est donc plus sécuritaire, car on risque moins de trouver des petits enfants dans la place de stationnement que dans l’allée du stationnement où l’on recule.

Q. Que doit-on faire lorsqu’on se stationne dans une pente près d’une zone scolaire?

R. Lorsqu’on se stationne dans une pente qui monte, il faut braquer les roues vers la gauche. Si, pour une raison quelconque, le frein de la voiture est relâché, les roues avant accrocheront le trottoir et le véhicule s’arrêtera. Lorsqu’on se stationne dans une pente descendante, il faut faire le contraire : braquez les roues vers la droite pour qu’elle accroche le trottoir. Dans les deux sens, il faut éviter que le véhicule heurte les piétons ou les véhicules qui roulent en sens inverse.

Autres conseils de conduite sécuritaire au moment de la rentrée scolaire :

  • Ralentissez dans les zones scolaires
  • Soyez prêt à arrêter à tout moment
  • Essayez toujours d’établir un contact visuel avec les enfants qui attendent pour traverser la rue
  • Arrêtez-vous lorsque les feux intermittents de l’autobus scolaire clignotent

Pour d’autres conseils de sécurité destinés aux enfants et aux parents, lisez la page de la Brigade scolaire sur le site Web de CAA Québec.

- CAA Ontario


Les dispositifs d’économie d’essence – mythe ou réalité?

Les dispositifs d’économie d’essence
Photo: iStockphoto

L’équipe de Pleins gaz a toujours en tête l’économie d’essence, et je pense que c’est aussi vrai pour vous. Au cours des années, nous avons partagé plusieurs moyens pour vous aider à économiser de l’essence, notamment : 

Récemment, lors d’une visite à mon magasin de pièces automobiles, j’ai découvert un éventail de dispositifs pour économiser de l’essence que vous pouvez acheter pour votre véhicule. J’ai été très surpris de la quantité offerte et surtout que tous prétendaient accroître considérablement le rendement du carburant. Est-ce possible? Posez ce dispositif sur votre véhicule et économisez miraculeusement sur l’essence? Humm… J’étais sceptique. J’ai commencé à regarder tout cela de plus près et découvert qu’il y avait des centaines de dispositifs qui prétendaient permettre d’économiser de l’essence. Plusieurs affichaient des noms fantaisistes et de gros prix.

Lire la suite "Les dispositifs d’économie d’essence – mythe ou réalité?" »


Circuler sur la voie réservée aux VMO

VMO
Photo: iStockphoto

Lorsque le trafic est lent, il est très agréable de réaliser que notre véhicule à deux occupants est autorisé à circuler sur la voie réservée aux VMO (véhicules multioccupants), beaucoup moins encombrée que les autres voies. Certaines personnes estiment que les voies réservées aux VMO ne font que contribuer à l’étalement urbain et, finalement, à encourager l’utilisation de plus de voitures. Mais la plupart des automobilistes qui font du covoiturage constatent que les voies réservées raccourcissent le temps de déplacement et réduisent les émissions par personne, ce qui contribue à la qualité de l’air. De plus, le covoiturage permet d’économiser du carburant donc, tout le monde y gagne!

Les voies réservées aux VMO ont vu le jour en Amérique du Nord à la fin des années 1960, d’abord comme voies réservées aux autobus seulement. La définition de « VMO » a été élargie pour inclure le covoiturage à quatre occupants ou plus au début des années 1970. Dans des villes comme Los Angeles, où les embouteillages sont légendaires, les voies réservées aux VMO ont permis aux usagers du transport en commun et aux covoitureurs de gagner jusqu’à 45 minutes par jour lors de leurs déplacements depuis 1973. Et même dans des petites villes comme Ottawa, les voies réservées aux VMO ont fait une grande différence tant pour les usagers du transport en commun que pour les covoitureurs, en contribuant à réduire la congestion routière et à améliorer la qualité de l’air.

Emprunter la voie réservée aux VMO peut paraître magique, surtout quand l’on dépasse les autres conducteurs coincés dans un embouteillage. Mais il faut se rappeler que circuler sur ces voies formidables impliquent d’importantes responsabilités. Voici quelques conseils aux automobilistes qui empruntent les voies réservées :

La voie réservée aux VMO n’est pas une « voie à grande vitesse ». Nous sommes tous conditionnés à considérer la voie d’extrême gauche comme une « voie rapide » ou une « voie de dépassement ». Comme la plupart des voies réservées aux VMO se trouvent à l’extrême gauche de la route, certains conducteurs ignorent la ligne continue indiquant qu’il est interdit de passer sur la voie réservée et l’empruntent pour dépasser. Et beaucoup de ces conducteurs accélèrent quand ils arrivent sur cette voie comme s’ils étaient sur une piste de NASCAR, arrivent comme une fusée derrière les autres automobilistes qui y circulent, puis passent à droite, rouge de colère. Cette voie n’est pas faite pour cela les gars!

Gardez un œil sur votre sortie – elle arrive plus vite que vous ne le croyez. L’une des difficultés des voies réservées est d’en sortir. Les entrées et sorties des voies réservées aux VMO sont clairement indiquées afin d’améliorer la circulation et la sécurité, ce qui est merveilleux. Quelques voies réservées aux VMO disposent même de rampes de sortie, ce qui vous évite de traverser les autres voies pour vous rendre à destination. Mais elles ne sont pas toutes dotées de ces fonctionnalités bien pratiques. Vous pourriez avoir à planifier votre itinéraire avec soin afin de pouvoir quitter la voie réservée et accéder à votre sortie de façon sécuritaire et en temps opportun. Commencez à vous déplacer bien avant votre sortie pour éviter d’être pris au piège.

À deux, vous n’êtes peut-être pas assez. Sur de nombreuses voies réservées aux VMO, deux occupants sont considérés comme une « occupation élevée ». Mais dans certaines régions, trois occupants ou plus doivent se trouver à bord – et le chien ne compte pas! Si vous conduisez dans une ville inconnue, lisez les panneaux routiers et les inscriptions sur la route pour vous assurer que vous êtes autorisé à emprunter la voie réservée.

La voie n’est pas réservée aux VMO en tout temps. Dans certaines régions, la voie est réservée seulement pendant les heures de pointe; pendant le reste de la journée, elle est accessible à tous. Alors, avant de demander à votre passager d’appeler la police pour signaler avec colère qu’un automobiliste viole les règlements relatifs aux voies réservées, vérifiez la signalisation pour vous assurer que vous êtes à une heure où la voie est réservée aux VMO uniquement.

Même s’il n’y a pas de voie réservée sur votre parcours quotidien, le covoiturage est une excellente façon d’économiser de l’essence et de réduire votre empreinte carbone. Cette option n’est peut-être pas pratique tous les jours, mais faire du covoiturage quelques fois par semaine seulement peut aussi faire une différence en matière d’économie d’essence – en plus d’être un billet d’embarquement pour cette formidable voie réservée aux VMO. Consultez les sites Web de Carpool, Covoiturage Montréal, Allo Stop et Amigo Express pour obtenir plus de renseignements sur le covoiturage et pour vous inscrire.

Utilisez-vous les voies réservées aux VMO sur votre trajet du matin? Cela fait-il une différence dans votre journée? Partagez vos histoires de voies réservées dans les commentaires!

- Rose R.