Previous month:
octobre 2011
Next month:
décembre 2011

0 billets

Osez l’huile synthétique

Dernièrement, la question suivante à propos de l’huile synthétique a été posée sur le blogue Pleins gaz : « Pourquoi faut-il utiliser des huiles classiques dans les nouveaux moteurs? Si les huiles synthétiques sont si performantes, pourquoi ne pas les utiliser dès le départ au lieu d’attendre que le véhicule atteigne un certain kilométrage? Les lubrifiants synthétiques étant plus coûteux que les huiles moteurs classiques, ne serait-il pas plus rentable de les utiliser d’emblée afin de réduire les coûts d’entretien du véhicule à long terme? ».

Merci John d’avoir posé cette question. Qui de mieux pour y répondre que notre équipe d’experts des Lubrifiants Petro-Canada?

Lire la suite "Osez l’huile synthétique" »


Anticipation des mouvements des conducteurs

Highway Lanes
Photo: iStockphoto

Lorsque je sors le week-end pour faire une longue promenade avec mon mari, je parie souvent avec lui sur le conducteur qui changera de voie devant nous. « La Camry noire, trois voitures devant nous dans la voie de droite, passera dans la voie de gauche. » Quelques secondes plus tard, le feu clignotant de la voiture s’allument et je lance généralement à mon mari un regard signifiant « Je te l’avais dit ». Pourquoi? J’essaie toujours d’anticiper les mouvements des conducteurs devant moi. Je cherche toujours ce petit « indice » que les conducteurs révèlent inconsciemment avant d’effectuer leur déplacement, comme se rapprocher de la ligne de séparation dans leur voie, juste avant qu’ils décident de changer de voie. Parfois, le changement de voie d’un conducteur n’a pas vraiment d’importance. Cependant, cela a de grandes répercussions en certaines occasions. Si le conducteur change de voie et la circulation s’arrête, vous devrez freiner plus tôt que vous ne l’aviez prévu au départ. En prévoyant cette situation, vous pouvez éviter un accrochage ou, du moins, éviter de renverser votre café.

Lire la suite "Anticipation des mouvements des conducteurs" »


Conseils sur la conduite en hiver

Car in a Ditch
Photo: iStockphoto

Avec l’arrivée sur le marché des pneus quatre saisons, nombreux sont les automobilistes qui croient qu’ils n’ont pas à changer leurs pneus pour l’hiver. Après tout, ne s’agit-il pas de pneus qui conviennent à toutes les saisons? Pas toujours. Si vous habitez une région où il neige de façon régulière tout au long de l’hiver, c’est une très bonne idée d’utiliser des pneus d’hiver (en anglais seulement).
 
Cela étant dit, même avec des pneus d’hiver, munis de rainures plus larges et plus profondes et offrant plus de souplesse à basses températures, il peut parfois s’avérer difficile de sortir d’un fossé enneigé dans lequel on vient de déraper. Il n’y a rien de plus frustrant – ou de plus paniquant – que de sentir les roues tourner sur place pendant que le véhicule reste immobile.
 
Voici quelques conseils pratiques pour vous sortir d’une situation fâcheuse et vous permettre de reprendre la route.

Soyez prêt - avant de prendre la route.  Assurez-vous d’avoir une trousse d’urgence dans votre véhicule, comprenant un sac de sable ou de litière pour chats (pour une meilleure adhérence) et une pelle pliante.

Roulis et tangage. Mettez votre véhicule en mode à quatre roues motrices, s’il est équipé de ce système, et la boîte de vitesses à la position la plus basse possible. Mettez ensuite le véhicule en marche avant puis en marche arrière en appuyant doucement sur l’accélérateur, tout en gardant les roues droites, puis répétez ce processus pour augmenter l’effet de roulis et de tangage. Si les roues ont perdu leur adhérence, arrêtez et changez de direction. Si vous réussissez à désembourber votre véhicule, n’arrêtez pas jusqu’à ce que vous ayez atteint la terre ferme. Si, après huit ou dix tentatives, vous n’arrivez toujours pas à dégager votre véhicule, n’insistez pas, car vous pourriez endommager la transmission.

Enlevez la neige. Utilisez une pelle (ou tout autre article que vous avez sous la main) pour enlever le plus de neige possible autour des roues. Je me souviens d’avoir vu mon père se servir d’une reliure à trois anneaux pour dégager la neige.

Augmentez l’adhérence. Placez tout ce que vous pouvez devant les roues pour augmenter l’adhérence. Concentrez-vous sur les roues avant si vous avez un véhicule à traction ou à quatre roues motrices et sur les roues arrière, si vous avez un véhicule à propulsion. Utilisez un sac de sable ou de litière pour chat pour une meilleure adhérence, si vous en avez, ou de petites branches, si vous pouvez en trouver. Si vous êtes vraiment mal pris, placez vos tapis d’auto sous les pneus, côté moquette contre la neige. Ne vous inquiétez pas pour vos tapis, vous pourrez en acheter d’autres, une fois sorti de ce pétrin!

Mettez la pédale douce. Une fois que vous avez installé tous les articles dont vous disposez pour accroître l’adhérence, appuyez doucement sur l’accélérateur et essayez de sortir tranquillement de l’ornière.

Préparez-vous à freiner. Si, par chance, vous avez de l’aide pour déloger votre véhicule, assurez-vous que la personne ne se tient pas devant votre véhicule pendant que vous avancez (ou derrière, pendant que vous faites marche arrière). En se dégageant, votre véhicule pourrait faire une embardée, et vous ne voudriez surtout pas heurter le bon samaritain.

Si vous avez des conseils sur la meilleure façon de désembourber votre véhicule, n’hésitez pas à les partager avec nous! Entre-temps, lisez l’article rappelant les consignes sur la sécurité en hiver publié l’an dernier dans Pleins Gaz.

- Erin F.


Manteau de conduite et chaussures à plateforme: au croisement de la mode et de la sécurité

Driving Fashion
Photo: iStockphoto

Dans l’une de mes scènes favorites de la comédie Les collégiennes de Beverley Hills (version française de Clueless) de 1995, Cher prend des leçons de conduite de son ancien beau-frère Josh. Alors qu’elle roule au beau milieu de la rue, semant l’émoi autour d’elle, il lui dit :
 
« Hé, James Bond. En Amérique, on roule à droite. »
 
Elle lui répond : « C’EST CE QUE JE FAIS. T’essaieras, toi, de conduire avec des plateformes. »
 
Au temps jadis, conduire une automobile nécessitait une tenue particulière. Chaussures de conduite, tunique, gants de cuir souple et casquette étaient de rigueur pour prendre le volant – c’était élégant, certes, mais aussi sécuritaire et chaud. Il était alors impensable de quitter la maison sans prendre le temps de s’habiller. Conduire était une affaire sérieuse et personne ne portait de chaussures à plateforme – ou quelque chaussure que ce soit qui pouvait compromettre la sécurité.
 
De nos jours, conduire est devenu tout à fait banal. L’intérieur douillet de nos voitures a sonné le glas des tenues de conduite. Pourquoi boutonner son manteau et s’enrouler une écharpe de soie autour du cou quand on peut mettre le chauffage au maximum et aller au dépanneur en pyjama et en gougounes?

Lire la suite "Manteau de conduite et chaussures à plateforme: au croisement de la mode et de la sécurité" »