Construire la Transcanadienne électrique : recharger ses batteries à la Première Nation de Siksika

Cette semaine, nous avons inauguré un autre arrêt sur la Transcanadienne électriqueMC - à la Première Nation de Siksika en Alberta. Il s'agit des premières bornes de recharge rapide pour véhicules électriques sur le territoire d'une Première Nation au Canada. De plus, ces bornes sont la conclusion de la section albertaine de la Transcanadienne électrique. Nous réalisons des progrès importants pour le déploiement de nos bornes à l’échelle du Canada.

Siksika EV Launch
De g. à dr. : Pat Lazenby, Pat Pambianco, Shane Breaker, Corey White

À l'ouverture des bornes de Siksika, plusieurs personnes ayant part à ce projet ont pris la parole. Premièrement, Shane Breaker, directeur général, Exploitation de SRDL, Première Nation de Siksika, a souhaité la bienvenue à tout le monde. Shane espère que de grandes choses résulteront de ce partenariat entre la Première Nation de Siksika et Suncor, ce qui inclut servir plus de clients qui optent pour des voitures électriques. Pat Pambianco, Petro-Canada, a parlé du rôle de ces bornes tandis que les clients recherchent des solutions sobres en carbone pour leurs besoins en matière de transport. Finalement, Pat Lazenby, Petro-Canada a parlé des fonctions des bornes. Il y a une borne de recharge rapide à CC de niveau 3 (200 kW) avec des connecteurs universels sur place. Il y a également une borne de niveau 2, laquelle répond aux besoins de certaines voitures électriques d’aujourd'hui.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo où sont présentées la cérémonie d'ouverture ainsi que les allocutions complètes (anglais seulement).

Après l'ouverture, j'ai eu la chance de discuter avec Corey White, directeur – Siksika Petro-Canada. Nous avons parlé des bornes et de ses clients :

Avez-vous reçu des commentaires à la suite de l'annonce de la construction d’un réseau d’un océan à l’autre?
Jusqu'à présent, les commentaires ont été positifs! Il y a eu un certain engouement à propos des nouvelles bornes de recharge et plusieurs questions sur leur fonctionnement. Bientôt, les propriétaires de véhicules électriques pourront voyager partout au Canada, d'un océan à l'autre, et nous sommes heureux d'accueillir une nouvelle vague de visiteurs à notre établissement de la Première Nation de Siksika!

Siksika EV Charger

Pourquoi croyez-vous que l’offre de bornes de recharge pour voitures électriques est importante pour vos clients?
Je crois qu'il est important de continuer à fournir des services de qualité à tous les clients, y compris ceux qui sont soucieux de l'environnement et ceux qui envisagent d'acheter une voiture électrique prochainement. Le fait d'avoir les seules bornes de recharge rapide pour véhicules électriques de la région nous permet d'en offrir plus à nos clients, maintenant et dans l'avenir. En tant que premier établissement offrant des bornes de recharge rapide pour voitures électriques sur un territoire d'une Première Nation, cela témoigne de l’engagement de notre peuple envers les efforts en matière d'environnement et de développement durable.

Quelle était votre première impression sur les bornes?
Les bornes étaient un ajout formidable à notre établissement. L'unité même est unique par sa conception et son grand écran tactile apporte une belle finition. Les fonctions, comme les avis par message texte, améliorent davantage l'expérience client.

Merci à tous ceux et celles qui ont assisté à l'inauguration à l'établissement de la Première Nation de Siksika! Nous vous tiendrons au courant à mesure que nous ouvrirons d'autres stations de recharge sur la Transcanadienne électrique.

~ Braden H.


Rendons hommage à ceux qui servent

Cette année, pour rendre hommage à ceux qui servent, nous tenons à souligner l'incidence positive des membres des Forces canadiennes sur les membres de la famille Petro-Canada. Nous avons communiqué avec Jo-Anne Doggett, directrice d'établissement Petro-Canada qui compte dans sa famille plusieurs personnes qui ont servi et sont encore en service actif, et Jordan Stewart, réserviste des Forces armées canadiennes et lauréat de la bourse du programme Favoriser les athlètes et les entraîneurs à la conquête de l’excellence (FACEMC) de Petro-Canada. Jo-Anne et Jordan racontent leur histoire ci-dessous.

 

Jo-Anne Doggett
La famille de Jo-Anne entretient des liens fiers et solides avec l'armée. Son grand-père était fantassin durant la Première Guerre mondiale. Son beau-père était chauffeur d'ambulance durant la Deuxième Guerre mondiale. Son mari était dans l'infanterie, son fils sert actuellement dans l'infanterie et son gendre est navigateur aérien. Elle a aussi deux beaux-frères qui servent dans l'infanterie. Jo-Anne est extrêmement fière de sa famille et de ses liens avec le milieu militaire.

Doggett Famille
De g. à dr. : Le caporal Crete; l’adjudant-maître (retraité) Doggett; le soldat Doggett et le major Christianson.

Nous avons demandé à Jo-Anne pourquoi servir dans l'armée est si important pour les membres de sa famille, et l'influence que cela a sur elle.

« Mon mari est entré dans l'armée en février 1972 après l'école secondaire. Il travaillait à temps partiel dans une petite ville en Nouvelle-Écosse, sans possibilités d'avenir. Il s'est joint aux Forces armées canadiennes pour s'améliorer, commencer une carrière et voyager dans le monde. Il s'est engagé pour quatre ans, a renouvelé son engagement et a servi pendant 40 ans partout dans le monde. Il a dirigé des soldats et perdu des amis durant son service. C'est un honneur pour ma famille de servir ce pays et d'aider là où les gens en ont besoin dans le monde, tout en trouvant une carrière.

En tant qu'épouse de militaire, j'ai eu l'occasion de voir le monde et de découvrir des cultures différentes. J'ai développé une grande fierté pour nos Forces canadiennes et je les appuie de toutes les façons possibles. Être épouse de militaire m'a aussi appris à être indépendante quand j’étais seule avec mes enfants et que mon mari était au loin. On apprend très tôt à dépendre de sa famille militaire, car elle est toujours là quand on a besoin d'elle. »

Nous avons aussi demandé à Jo-Anne si elle a une routine particulière le jour du Souvenir.

« Ayant assisté aux cérémonies du jour du Souvenir ici au Canada et à l'étranger, je voudrais simplement rappeler aux gens d'être très reconnaissants envers les hommes et les femmes qui ont servi et servent actuellement notre pays, et qui ont protégé la liberté et les privilèges dont nous jouissons en tant que Canadiens. J'essaie personnellement d'assister à notre défilé du jour du Souvenir avec mon mari si je ne travaille pas. Si je travaille, je m'arrête à 11 h et je remercie tous ceux et celles qui ont tant sacrifié pour notre liberté. Je suis très fière d'être Canadienne et très fière d'être l'épouse et la mère de membres des forces armées. »

 

Jordan Stewart
Le caporal Jordan Stewart est réserviste des Forces armées canadiennes et sert en qualité de conducteur de véhicule mobile de soutien au sein du 32e Bataillon des services à Toronto, en Ontario. Il fournit un soutien sur le plan du transport et de la logistique pour les opérations de combat et sur le terrain, ainsi que les opérations nationales. Lorsque Jordan cherchait son premier emploi à temps partiel, il voulait faire partie d'un tout plus grand que lui et il a décidé de devenir réserviste, car cela lui permettait de redonner à la collectivité tout en apprenant et en perfectionnant des compétences de vie et sociales essentielles.

JordanStewart-Taekwondo

Jordan est en outre un athlète de taekwondo de calibre mondial, classé 6e du monde dans sa catégorie de poids (-87 kg). Il espère représenter le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Nous avons demandé à Jordan comment le fait d'être militaire a influencé sa carrière d'athlète.

« L'armée m'a influencé à devenir un meilleur athlète de plusieurs façons. Durant mon premier cours, j'ai appris plusieurs compétences de vie essentielles aux soldats et je crois que quatre d’entre elles font partie intégrante de ma réussite en tant qu'athlète.

  • La discipline forge le caractère d'un athlète, car elle lui permet non seulement de viser de grandes choses, mais également de prendre les mesures nécessaires pour atteindre ces buts.
  • La gestion du temps aide à équilibrer les horaires d'entraînement rigoureux, le travail, les tâches à la maison, les tournois et les voyages. Cette aptitude est essentielle pour être très productif et atteindre de nombreux objectifs en même temps.
  • La persévérance est la capacité d'aller chercher loin en soi pour trouver une manière de gagner, peu importe les défis ou les obstacles en cours de route. C'est quelque chose que les Forces armées canadiennes implantent dans l'esprit de tous leurs soldats dès le début.
  • Le travail d'équipe permet à des inconnus de s'efforcer ensemble d'atteindre un but commun. Et on ne peut pas trouver de meilleur exemple que les unités de réserve des Forces armées canadiennes. »

Nous avons aussi demandé à Jordan de nous parler du jour du Souvenir.

« J'ai une tradition depuis que je suis entré dans l'armée. Le dimanche avant le jour du Souvenir, mon unité se rend au cimetière et centre funéraire York à North York, où nous faisons un défilé officiel pour rendre hommage à tous les soldats, du passé et du présent, ici et à l'étranger.

Je remercie ceux qui m’ont précédé. Je dis à ceux avec moi d'être fiers. Je dis à ceux qui viendront après d'être forts. Nous n’oublierons jamais. »

Nous remercions vivement Jo-Anne et Jordan d'avoir pris le temps d'être interviewés et de faire partie de la famille Petro-Canada et des Forces armées canadiennes. Le jour du Souvenir, nous disons « Merci », comme Jo-Anne, et «Nous n’oublierons jamais », comme Jordan.

~ Rosemary R.


C'est la semaine nationale de la sécurité des jeunes au volant

J'ai eu de la difficulté à apprendre à conduire. Avant de réussir à coordonner mes mains et mes yeux, j'avais tendance à faire dévier la voiture dans une voie adjacente. Désastreux. L'instructeur de mon cours de formation à la conduite automobile, monsieur Parker, gardait sa main juste au-dessus du volant afin de remettre la voiture sur sa propre voie si nécessaire.

Teen-driver-small

Même s'il était difficile d'apprendre à conduire à mon époque, je ne peux qu'imaginer la réalité des adolescents aujourd’hui, surtout depuis l'arrivée des téléphones cellulaires et la légalisation du cannabis. Bien sûr, nous avons regardé les vidéos MADD et avons compris l'importance de ne pas conduire sous l'influence de l'alcool, mais il semble que les adolescents et les nouveaux conducteurs ont beaucoup plus de soucis en 2019.

Parachute-2019NTDSW-banner-FR

C'est pourquoi les programmes comme la « Semaine nationale de la sécurité des jeunes au volant » de l'organisme Parachute sont si importants. Ils mettent l'accent sur les principaux facteurs qui ont un impact sur les jeunes conducteurs et leurs passagers et leur apprennent à rester en sécurité sur les routes. Ces facteurs comprennent :

  • Facultés affaiblies par l'alcool, les drogues, ou une combinaison des deux
  • Distractions, y compris l'utilisation du téléphone cellulaire
  • Manque de compétences et d'expérience
  • Excès de vitesse

Au cours de la « Semaine nationale de la sécurité des jeunes au volant », l'organisme Parachute encourage les collectivités à soulever les problèmes et à en discuter avec les jeunes conducteurs. Cela comprend aussi des activités comme « les campagnes éclair de contraventions positives » dans le cadre desquelles les étudiants travaillent avec la police locale pour distribuer des « contraventions positives » aux conducteurs faisant preuve d'un comportement sécuritaire.

Parachute a également créé des vidéos, comme celle présentée ci-dessous, pour éduquer les étudiants sur l'impact de la conduite avec des facultés affaiblies.

Vous trouverez de plus amples renseignements ainsi que des ressources téléchargeables sur le site Web de Parachute. Avez-vous participé à des initiatives qui font la promotion de la conduite sécuritaire dans votre collectivité? Dites-le-nous dans les commentaires!

~ Rose R.